Création d'une base de données phytoécologiques pour déterminer l'autécologie des espèces de la flore forestière de France.

Show full item record

Files in this item

PDF 397_403.pdf 166.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/5255  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/5255
Title: Création d'une base de données phytoécologiques pour déterminer l'autécologie des espèces de la flore forestière de France.
Author: GEGOUT (Jean-Claude)
Abstract: Il existe en France plusieurs bases de données ayant pour objectif l'étude de différentes parties des écosystèmes naturels. La base de données DONESOL (Jamagne et al., 1995) est élaborée par la communauté des pédologues et permet la gestion des données édaphiques recueillies dans le cadre de la cartographie des sols de France. SOPHY est une base de données floristiques qui a pour vocation le stockage des relevés phytosociologiques réalisés sur le territoire français (de Ruffray et al., 1989). La base de données écologiques de l'IFN a pour objectif de compléter les données dendrométriques des placettes forestières par des données écologiques et floristiques accessibles sur le terrain en toute saison. DONESOL et SOPHY concernent chacun un seul compartiment de l'écosystème respectivement le sol et la flore. La base de données écologiques de l'IFN ne comprend que des données écologiques rapidement accessibles sur le terrain et des données floristiques disponibles tout au long de l'année. Ces trois sources de données sont, de fait, peu adaptées à l'étude précise du comportement des espèces de la flore forestière vis-à-vis des principaux facteurs du sol et du climat. Dans ce contexte, l'ENGREF a décidé d'élaborer, à partir de sources variées - réseaux de placettes, catalogues des stations forestières, thèses -, une base de données phytoécologiques complètes afin d'étudier précisément le comportement et le caractère indicateur des espèces vis-à-vis des facteurs climatiques et édaphiques. La base se compose de relevés floristiques et écologiques complets effectués sur un grand nombre de placettes réparties sur toute la France. Les variables écologiques de terrain, insuffisantes pour expliquer complètement la distribution des espèces végétales, sont complétées, pour la partie édaphique, par des analyses de sol effectuées en laboratoire et, pour la partie climatique, par des variables issues de données météorologiques ou mésoclimatiques spatialisées et traitées à l'aide d'un système d'information géographique (SIG).
Subject: Ecologie; Base donnée; Flore; Forêt; Espèce; Indicateur biologique; Sylvicole; France; Etude cas; Description système; Utilisation information; Inventaire floristique; Phytosociologie; Caractéristique sol; Climat; Facteur édaphique; Sol forestier; Bioclimatologie; Biométéorologie; Inventaire forestier; Système information géographique; Ecosystème; Station forestière; ENGREF (Ecole Nationale du Génie Rural des Eaux & Forêts); Inventaire forestier national - IFN; AUTECOLOGIE; PHYTOECOLOGIE -- Europe; Foresterie; Information électronique; Ecology; Database; Flora; Forests; Species; Biological indicator; Silvicolous; France; Case study; System description; Information use; AUTECOLOGY; PLANT ECOLOGY -- Europe; Forestry; Electronic information
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2001

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search