Analyse des assemblages en considérant les défauts de forme des surfaces. Approche théorique et expérimentale

Show simple item record

dc.contributor.author GRANDJEAN, Julien en_US
dc.contributor.author LEDOUX, Yann en_US
dc.contributor.author SAMPER, Serge en_US
dc.date 2013 en_US
dc.date.accessioned 2013-12-20T10:37:45Z
dc.date.available 2013-12-20T10:37:45Z
dc.date.issued 2013-12-20
dc.identifier.citation Julien GRANDJEAN et al., Analyse des assemblages en considérant les défauts de forme des surfaces. Approche théorique et expérimentale, 21ème Congrès Français de Mécanique, 26 au 30 août 2013, Bordeaux, France(FR) en_US
dc.identifier.issn 2491-715X
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/52291
dc.description.abstract En ingénierie, la qualité géométrique des pièces et des assemblages qu’elles composent représentent un challenge permanent. Le concepteur doit être capable de spécifier et quantifier les défauts admissibles sur chaque pièce afin de garantir les exigences fonctionnelles attendues sur le produit. Cette étude se focalise sur un assemblage particulier afin de comparer théoriquement et expérimentalement l’influence des défauts de forme et du chargement sur la précision de l’assemblage. Il est ainsi proposé d’étudier un assemblage classique composé d’un appui plan et d’un centrage court, classiquement rencontré dans l’assemblage de carter de pompe ou de turbomoteur. Dans cette approche, un dispositif expérimental a été mis en place pour permettre d’une part de mesurer précisément le défaut de forme et la position des surfaces des pièces qui composent l’assemblage (rugosimètre 3D). D’autre part, il est proposé de quantifier les écarts de position des pièces de l’assemblage à l’aide d’une machine à mesurée tridimensionnelle. Un développement théorique permet de passer des mesures locales des défauts à leurs conséquences sur les défauts de l’assemblage. La confrontation entre les développements théoriques et les mesures permettent de valider l’ensemble de la démarche et les outils théoriques utilisés. Dans les travaux et mesures associées, deux cas sont envisagés : sans chargement ou avec chargement correspondant par exemple au serrage du carter. L’approche développée permet de mettre en évidence les liens entre défauts de forme des surfaces fonctionnelles de liaison et la précision de liaison. Sur la base de ces travaux il est alors possible de guider le concepteur dans les choix de répartition et de spécifications des défauts admissibles sur chacune des pièces du mécanisme. Il permet aussi de définir s’il existe des typologies de défaut plus pénalisantes que d’autres sur l’assemblage et par conséquent d’orienter les choix de procédés associés à la fabrication des différentes pièces. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher AFM, Maison de la Mécanique, 39/41 rue Louis Blanc, 92400 Courbevoie, France(FR) en_US
dc.relation.ispartof 21ème Congrès Français de Mécanique, 26 au 30 août 2013, Bordeaux, France(FR) en_US
dc.relation.ispartofseries Congrès français de mécanique
dc.rights document en accès libre : http://irevues.inist.fr/utilisation en_US
dc.subject défaut de forme en_US
dc.subject analyse modale en_US
dc.subject assemblage 3D en_US
dc.subject conception en_US
dc.subject.classification Conception robuste (S9) en_US
dc.title Analyse des assemblages en considérant les défauts de forme des surfaces. Approche théorique et expérimentale fr
dc.type conference meeting-part en_US
dc.contributor.affiliation Symme, Polytech'Savoie en_US
dc.contributor.affiliation Université De Bordeaux en_US


Files in this item

PDF a_2QG19V9Y.pdf 588.7Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search