Bookmark and Share

Prototype de ré-analyses pluviométriques pour la région Cévennes-Vivarais

Show full item record

Files in this item

PDF meteo_2013_83_35.pdf 754.8Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/52052  |   DOI : 10.4267/2042/52052
Title: Prototype de ré-analyses pluviométriques pour la région Cévennes-Vivarais
Author: Delrieu, Guy; Boudevillain, Brice; Wijbrans, Annette; Faure, Dominique; Bonnifait, Laurent; Kirstetter, Pierre-Emmanuel; Confoland, Audrey
Abstract: Cet article décrit une méthodologie d'estimation des précipitations s'appuyant sur les données pluviographiques et radar opérationnelles de la région Cévennes-Vivarais. Appliquée à l'année 2008, cette approche est destinée à la production de ré-analyses pluviométriques de longue durée pour des applications hydrologiques. La mosaïque radar et le réseau pluviographique sont « mis en compétition » par l'application de trois méthodes d'estimation reposant sur chaque système d'observation séparément et sur leur fusion. On montre que l'apport du radar n'est effectif que pour les épisodes pluvieux pour lesquels l'isotherme 0 °C est à une altitude supérieure à 2000 m. Pour les épisodes d'été et d'automne, qui sont ceux conduisant aux phénomènes de crues marquées dans la région, le radar apporte une indéniable plus-value et la fusion radar-pluviographes par krigeage avec dérive externe permet de combiner efficacement les qualités des deux systèmes d'observation (résolution spatio-temporelle du radar et mesure directe des pluviographes). Pour ces épisodes, le gain apporté par le radar est d'autant plus marqué que les échelles spatiales et temporelles sont fines. La quantification des erreurs d'estimation est un aspect fondamental de ce travail, abordé dans le cadre de la géostatistique.This article describes a methodology to estimate rainfall based on raingauge and radar data available from operational networks in the Cévennes-Vivarais region, France. Applied over the year 2008, this approach intends to produce long-term rainfall reanalyses for hydrological applications. The radar mosaic and the raingauge network are "in competition" with the application of three estimation methods based on each observation system separately, and their fusion. We show that the radar contributes effectively only for the rainy periods when the 0 °C isotherm is above 2000 m. For summer and fall events, which are those leading to the most remarkable floods in the region, the radar provides undeniable added value. Data merging by kriging with external drift can effectively combine the qualities of the two observation systems, i.e. the spatial and temporal resolution of the radar and direct measurements of raingauges. For these episodes, the gain provided by the radar is more pronounced at the smallest spatial and temporal scales.The quantification of estimation errors is a fundamental aspect of this work, discussed in the context of geostatistics.
Subject: données météorologiques; pluviomètre; données radar; radar bande c; radar bande s; longueur d'onde; précipitations; Cévennes; variabilité spatiale; variabilité temporelle; été; automne; modèle de prévision; réanalyse; corrélations; modèle de prévision hydrométéorologique; précipitations excessives; sensibilité des modèles; radar bande x; résolution radar; estimation des précipitations; variogramme; krigeage; variogramme anisotrope; intensité; bande brillante; échelle fine; Nîmes
Publisher: Association Météo et Climat
Date: 2013

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record