Bookmark and Share

Les débuts de la prévision numérique ; l'intégration grapho-analytique

Show full item record

Files in this item

PDF meteo_1995_SP_135.pdf 2.083Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/52039  |   DOI : 10.4267/2042/52039
Title: Les débuts de la prévision numérique ; l'intégration grapho-analytique
Author: Besleaga, Nicolas
Abstract: Dans les années soixante, une méthode de prévision du géopotentiel au niveau 500 hPa par intégration grapho-analytique des modèles barotropes a été employée à l'Institut météorologique de Bucarest. A partir de l'équation de conservation du tourbillon absolu de la vitesse du vent, établie par Rossby en 1939, et sur la base du procédé d'intégration graphoanalytique imaginé par Fjôrtoft vers le milieu de la décennie 1950-1960, on calculait des cartes de prévision, en advectant le tourbillon du vent à 500 hPa, le long des lignes d'un courant conducteur construit par lissage spatial. L'atmosphère était supposée barotrope, non divergente et géostrophique.
Subject: modèles numériques; prévision numérique; géopotentiel; énergie cinétique; modèle barotrope; histoire de la météorologie
Publisher: Association Météo et Climat
Date: 1995

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record