Bookmark and Share

L'invention du thermomètre

Show full item record

Files in this item

PDF meteo_1995_SP_95.pdf 5.397Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/52032  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/52032
Title: L'invention du thermomètre
Author: Beaurepaire, Michel
Abstract: Le premier instrument apportant une indication quantitative de la température de l'air fut réalisé en 1608 par le médecin italien Sanctorius. Utilisé alors pour repérer la température de l'air, ce thermomètre à air donna satisfaction jusqu'à la découverte de l'un de ses défauts majeurs : sa forte sensibilité à la pression atmosphérique. Le thermomètre scellé sortit alors des ateliers des savants florentins. Pendant que le thermoscope était en usage, durant quatre décennies, des essais de repérage du niveau de chaleur avec un liquide restèrent sans lendemain immédiat. Ce sont la description par Bartolomeo Telioux en 1611 d'un appareil, dont la reproduction montre qu'il peut fonctionner comme un thermomètre, les essais de Sagredo en 1615, de Jean Rey en 1631 et de Castelli quelques années plus tard. Cette activité a préparé le changement de l'instrument qui mesure la température de l'air. Elle a facilité l'apparition rapide du thermomètre. Les historiens appellent thermomètre à air ou thermoscope l'instrument gradué sensible à la température. Ils préfèrent laisser le nom de thermomètre à l'instrument soustrait des variations de la pression atmosphérique.
Subject: thermomètre; invention; mesure; température de l'air; dilatation des liquides; thermomètre à liquide; pression atmosphérique; variation; Italie; histoire des sciences; histoire de la météorologie; société; épistémologie; art; thermomètre à eau; eau; chaleur; thermoscope; 17ème siècle
Publisher: Association Météo et Climat
Date: 1995

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record