Conseils pour l’échantillonnage des arbres en peuplements purs et réguliers en vue de l’estimation de leur sensibilité au climat par analyse dendroécologique

Show full item record

Files in this item

PDF 021_036_merian.pdf 354.7Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/51440  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/51440
Title: Conseils pour l’échantillonnage des arbres en peuplements purs et réguliers en vue de l’estimation de leur sensibilité au climat par analyse dendroécologique
Author: Mérian, Pierre
Abstract: La dendroécologie consiste à estimer la sensibilité au climat d’un peuplement forestier en construisant une chronologie moyenne de croissance à partir d’un échantillon d’arbres. Les choix d’échantillonnage peuvent avoir de fortes conséquences sur l’estimation du signal climatique contenu dans les chronologies de largeurs de cerne et donc des relations croissance-climat. La baisse de la taille de l’échantillon réduit la qualité de l’estimation du signal climatique, ce qui a pour conséquence de diminuer la corrélation entre la chronologie moyenne de croissance et les séries climatiques ; ce biais et sa correction sont décrits dans cet article. Cela augmente aussi le risque de mal estimer la significativité de ces corrélations. Le biais relatif à la taille de l’échantillon n’est pas constant entre les essences et les conditions environnementales dans lesquelles les peuplements échantillonnés ont poussé. En effet, les conséquences de la réduction de l’échantillon sont plus fortes pour les essences sciaphiles que pour les essences héliophiles, pour les contextes environnementaux peu limitants pour la croissance, et potentiellement pour les peuplements hétérogènes en structure, en âge et en composition. Au final, pour s’assurer de la validité des résultats d’une analyse dendroécologique, la stratégie d’échantillonnage doit être réfléchie en fonction de l’essence objectif et des caractéristiques écologiques de la zone d’étude et du peuplement.
Description: Dendroecology consists in estimating the sensitivity to climate of a forest stand by building an mean treering chronology using a sample of trees. Choice of samples may have significant consequences on the estimation of climate signal derived from chronologies of ring widths, and therefore on the growth-climate relationships. A smaller sample reduces the quality of climate signal estimation, which in turn decreases the correlation between mean tree-ring chronology and the climate series. This bias and its correction are described in the article. There is also a risk of misestimating the significance of those correlations. The bias associated with the size of the sample is not constant from one species to another and between growth environments for sampled stands. Indeed, the effects of reducing sample size are greater on sciophilous species than heliophilic ones in environments with few limitations for growth, and potentially for uneven stands in terms of structure, age and composition. All in all, to be sure of the validity of the results of dendroecological studies, the sampling strategy should be designed on the basis of the target species and the ecological characteristics of the site investigated and of the stand.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2013

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search