Il était une fois... le bois mort dans les forêts françaises.

Show simple item record

dc.contributor.author BARTOLI (Michel) en_US
dc.contributor.author GENY (Bernard) en_US
dc.date.accessioned 2006-08-02T13:09:04Z
dc.date.available 2006-08-02T13:09:04Z
dc.date.issued 2005 en_US
dc.identifier.issn 1951-6827
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/5064
dc.description.abstract En France, durant des siècles, le bois mort a été une source d'énergie domestique indispensable. Sa récolte en a été à la fois autorisée - en particulier par concession de droits d'usages - et très réglementée. Les restrictions apportées à son appropriation ont fait l'objet de textes allant de l'ordonnance royale de 1515 à un arrêté de 1853 toujours applicable : le bois, formellement délivré par son propriétaire, doit être sec et gisant à terre, cassé à la main, transporté à dos d'homme et ne pas provenir d'un acte ayant fait sécher une tige. Au cours du XIXe siècle, d'innombrables procès, allant jusqu'en cassation, montrent la très grande importance sociale du bois mort particulièrement convoité par les indigents face à une police forestière de plus en plus répressive. Ces procès donnent alors une excellente image de la société qui récoltait tout d'une coupe. De la fin du XVIIe au milieu du XXe siècle, tous les traités de sylviculture ont eu comme souci systématique de faire en sorte que les arbres morts soient enlevés en priorité. Pourchassé si longtemps et jusqu'à un passé très récent, le bois mort est depuis très peu considéré comme un compartiment important de la biodiversité ; son histoire montre qu'il ne faut pas s'étonner d'en trouver encore relativement peu dans nos forêts. en_US
dc.format.extent 1196477 bytes
dc.language.iso fre en_US
dc.publisher AgroParisTech, Nancy, France
dc.relation.ispartofseries Revue Forestière Française
dc.rights Accès libre - Licence d'utilisation : http://irevues.inist.fr/utilisation
dc.source Revue Forestière Française [Rev. For. Fr.], ISSN 0035-2829, 2005, Vol. 57, N° 5, p. 443-456 en_US
dc.subject.cnrs Bois mort; Aspect juridique; Aspect social; Approche écologique; Historique; Réglementation; Forêt; Exploitation forestière; Sylviculture; France; Siècle 19eme; Siècle 20eme; Siècle 21eme; Arbre mort; Diversité biologique; Produit forestier; Ressource énergétique; Ressource forestière; Ancien Régime; Epoque moderne -- Europe; Foresterie; Histoire; Sciences juridiques; Droit administratif; Droit privé; Socioéconomie; Europe Ouest; Zone tempérée en_US
dc.subject.cnrs Dead wood; Legal aspect; Social aspect; Ecological approach; Case history; Regulation; Forests; Forest logging; Silviculture; France; Century 19th; Century 20th; Century 21st; Dead tree; Biodiversity; Forest product; Energy resources; Forest resource; Ancien Regime; Modern period -- Europe; Forestry; History; Legal sciences; Administrative law; Private law; Socioeconomics; Western Europe; Temperate zone en_US
dc.title Il était une fois... le bois mort dans les forêts françaises. en_US
dc.title.alternative Once upon a time... dead wood in French forests en_US
dc.type Article en_US
dc.contributor.affiliation En Arestat, 81500 Lavaur, FRA (aut. 1) en_US
dc.contributor.affiliation , 56, chemin du Haut de Chèvre 54000 Nancy, FRA (aut. 2) en_US
dc.identifier.doi https://doi.org/10.4267/2042/5064


Files in this item

PDF 443_456.pdf 1.141Mb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search