Les services rendus par la chasse en France : regards croisés en écologie, économie et sociologie

Show simple item record

dc.contributor.author Ballon, Philippe
dc.contributor.author Ginelli, Ludovic
dc.contributor.author Vollet, Dominique
dc.date.accessioned 2012-12-21T16:10:07Z
dc.date.available 2012-12-21T16:10:07Z
dc.date.issued 2012
dc.identifier.citation Revue Forestière Française [Rev. For. Fr.], ISSN 0035-2829, 201, Vol. 64, N° 3, p. 305-318 en_US
dc.identifier.issn 1951-6827
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/48439
dc.description After a brief overview of hunting in France, the authors present a cross-cutting approach to services supplied by hunting activities in our country from the ecological, economic and sociological perspectives. Examples of recent work at the local scale in France are used to pinpoint the role of hunting as a regulator or otherwise of populations of large ungulates and the economic impact of hunting on local development. Finally, the concepts of “sustainable hunting” —which must preserve the potential of biodiversity for present and future generations and can contribute to the preservation of wildlife populations and their habitats while generating benefits to society— and “services supplied by hunting” (to the ecosystem or society) are examined together with the tensions they currently stir up. In spite of the services rendered, society challenges hunting. There is a patent lack of research in this area, as well as in the area of services supplied by hunting. To what extent are these services known and recognized by users, regardless of whether they hunt or not ? en_US
dc.description.abstract Après un bref rappel sur la chasse en France, une approche croisée des services rendus par la chasse dans notre pays des points de vue écologique, économique et sociologique est proposée. Au travers d’exemples de travaux récents menés à des échelles locales sur notre territoire, sont précisés le rôle de la chasse comme régulateur ou non des populations de grands ongulés et l’impact économique de la chasse sur le développement territorial. Pour finir, les notions de « chasse durable » (qui doit préserver le potentiel de la biodiversité pour les générations présentes et futures, peut contribuer à la sauvegarde des populations de la faune sauvage et de leurs habitats, tout en générant des bienfaits pour la société) et de « services rendus par la chasse » (aux écosystèmes ou à la société) ainsi que les tensions qu’elles suscitent aujourd’hui sont examinées. Malgré les services rendus, l’activité « chasse » est pourtant contestée par la société. Force est de reconnaître un déficit crucial de recherches dans ce domaine, comme dans celui des services rendus par la chasse : dans quelle mesure sont-ils connus et reconnus par les usagers, qu’ils soient chasseurs ou nonchasseurs ? en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher AgroParisTech, Nancy, France en_US
dc.relation.ispartofseries Revue Forestière Française
dc.rights Accès libre - Licence d'utilisation : http://irevues.inist.fr/utilisation
dc.title Les services rendus par la chasse en France : regards croisés en écologie, économie et sociologie en_US
dc.title.alternative Services Supplied by Hunting in France – At the Intersection between Ecology, Economics and Sociology en_US
dc.type Article en_US
dc.identifier.doi https://doi.org/10.4267/2042/48439


Files in this item

PDF RFF_3_2012_305_318.pdf 618.5Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search