Établir la qualité des preuves pour les situations de décision complexes et controversées

Show simple item record

dc.contributor.author P. VAN DER SLUIJS, Jeroen
dc.contributor.author PETERSEN, Arthur C.
dc.contributor.author JANSSEN, Peter H. M.
dc.contributor.author RISBEY, James S.
dc.contributor.author RAVETZ, Jerome R.
dc.date.accessioned 2012-12-20T16:25:03Z
dc.date.available 2012-12-20T16:25:03Z
dc.date.issued 2012
dc.identifier.citation Hermès (Paris.1988) [ISSN 0767-9513], 2012, N° 64; pp. 165-174 en_US
dc.identifier.issn 0767-9513
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/48405
dc.description Policy decisions on complex environmental risks often involve disputed science. Typically, there are no “ facts” to support a single unequivocally correct policy. The evidence provided in scientific studies for policy-making decisions requires high-quality assessment. In 2003, the Netherlands Environmental Assessment Agency adopted a standardized method, referred to as “guidelines”, whereby key quality aspects of knowledge production and use are presented in the form of a checklist for uncertainty assessments and communication. In this article, we present the outcomes of applying the guidelines in controversies on the risks of ambient particulate matter. In the policy–advisory context, active deliberation on uncertainty produces a common learning process for advisors and policy makers, which leads to a deeper understanding and increased awareness of the phenomenon of uncertainty and its policy implications. en_US
dc.description.abstract Les décisions politiques sur les risques environnementaux complexes font fréquemment intervenir des éléments scientifiques contestés. Il n’y a généralement pas de « faits » qui conduisent à une politique correcte unique. Les éléments de preuve qui sont intégrés dans les avis scientifiques destinés à une décision politique nécessitent une évaluation de leur qualité. En 2003, l’Agence néerlandaise d’évaluation environnementale a adopté une méthode standardisée, désignée sous le nom de « guide », dans le cadre de laquelle les principaux aspects de la production et de l’utilisation des connaissances sont présentés grâce à une liste de contrôle visant à l’évaluation et à la communication des incertitudes. Dans cet article, nous présentons des résultats de l’application de ce guide à la controverse sur les risques des particules en suspension. La délibération active sur l’incertitude dans un contexte d’expertise entraîne un processus d’apprentissage commun entre les experts et les décideurs politiques, ce qui conduit à une meilleure prise de conscience du phénomène d’incertitude et de ses implications politiques. fr
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher CNRS Editions, Paris (FRA) en_US
dc.subject preuve, controverses, incertitude, évaluation des risques, évaluation de la qualité des connaissances, expertise, politique scientifique, risques pour la santé, particules fr
dc.subject evidence, controversies, uncertainty, risk assessment, knowledge quality assessment, policy advice, scientific policy, health risks, particulate matter en_US
dc.title Établir la qualité des preuves pour les situations de décision complexes et controversées fr
dc.title.alternative Establishing the quality of evidence used in making complex and disputed policy decisions en_US
dc.type Article en_US
dc.identifier.doi 10.4267/2042/48405


Files in this item

PDF Hermes_2012_64_165.pdf 1.698Mb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search