Bookmark and Share

Variabilité pluviométrique, changement climatique et régionalisation en région de mousson africaine

Show full item record

Files in this item

PDF Meteo_2012_SP_41.pdf 513.8Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/48131
Title: Variabilité pluviométrique, changement climatique et régionalisation en région de mousson africaine
Author: Fontaine, Bernard; Roucou, Pascal; Camara, Moctar; Vigaud, Nicolas; Konaré, Abdourahamane; Sanda, Seidou Ibrah; Diedhiou, Arona; Janicot, Serge
Abstract: Cette synthèse rappelle quelques résultats à l'issue de l'expérience internationale AMMA (2003-2010) en matière de variabilité de la mousson africaine (des échelles intra-saisonnières à pluri-décennales) et de prospective climatique. Ceux-ci ont confirmé le poids des températures de surface marine et des téléconnexions pour les fluctuations interannuelles et décennales tout en réévaluant l'importance de la variabilité interne de l'atmosphère. Ils ont aussi précisé les modes dominants de variabilité intrasaisonnière et les interactions avec les états de surface. Plusieurs hypothèses impliquant les effets mémoire liés à l'eau du sol et à la végétation, particulièrement au printemps et en automne boréal, ont par ailleurs été formulées. En termes de prospective, l'analyse des sorties de modèles suggère plutôt des excédents de précipitations sur le Sahel central et oriental et un déficit relatif plus à l'ouest vers 2050. La phase 2 d'AMMA (2010-2020) s'attachera davantage aux aspects qui ont un fort impact sociétal en collaboration directe avec les services météorologiques : prévisibilité, scores de prévision, indicateurs opérationnels, évaluation de la part du forçage anthropique dans l'évolution actuelle et future.This summary recalls some results at the end of the AMMA international experiment (2003-2010) in terms of variability of the African monsoon at the intraseasonal to multi-decadal scales and of climate prospective. The results confirmed the weight of surface temperatures and marine teleconnections for interannual and decadal fluctuations and stressed the importance of atmospheric variability. They also described the dominant modes of intraseasonal variability as their interactions with the surface. Several hypotheses involving memory effects related to soil water and vegetation, particularly in boreal spring and autumn have also been made. Prospective analysis from model output suggests rainfall surplus around 2050 over the Eastern-central Sahel and relative deficit to theWest. Phase 2 of AMMA (2010-2020) will focus more on aspects that have a high social impact in direct collaboration with meteorological services predictability, prediction scores, operational indicators, evaluation of the part of anthropogenic forcing in the current and future variations.
Subject: mousson; Afrique; ouest; variabilité temporelle; printemps; automne; variabilité spatiale; variation du climat; modèle climatique; forçage; influence des activités humaines; pluviométrie; variabilité interannuelle; région; SST; onde équatoriale; convection; circulation générale; advection; humidité en altitude; Méditerranée; précipitations excessives; incidence humaine
Publisher: Société météorologique de France, Paris (FRA)
Date: 2012

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record