Conséquences de faibles courants électriques sur le bien-être de bovins laitiers. Prise en compte de la variabilité individuelle

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2010_3_251.pdf 470.9Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/48057  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/48057
Title: Conséquences de faibles courants électriques sur le bien-être de bovins laitiers. Prise en compte de la variabilité individuelle
Author: RIGALMA, Karim; ROUSSEL, Sabine; DESCHAMPS, François; DUVAUX-PONTER, Christine
Abstract: Lors de l’application d’une tension électrique augmentée progressivement chaque jour, un seuil de réaction persistante de 2,3 V (3,5 mA) a été mis en évidence à court terme chez des génisses, malgré une forte variabilité individuelle. À moyen terme, une analyse multicritère a montré que l’exposition de vaches laitières, de manière permanente (prévisible) ou aléatoire (imprévisible), à une tension de 1,8 V (3,6 mA) au niveau de l’abreuvoir n’a pas modifié la quantité de lait produite ni sa composition, bien qu’une réponse de stress aigu transitoire ait été observée. Les vaches exposées de manière permanente se sont habituées, contrairement aux vaches exposées de manière imprévisible chez lesquelles la présence d’un stress chronique modéré est envisagée. La variabilité individuelle de résistance des vaches pourrait expliquer la variabilité des réponses comportementales. En élevage, il est important de limiter la présence de tensions parasites, même de faible niveau, qui pourraient perturber le bien-être des animaux.
Description: When heifers were exposed to an electrical current which voltage was increased daily, a short-term persistent reaction threshold of 2.3 V (3.5 mA) was observed, despite a large individual variability. In the medium-term, a multi-criteria experimental approach in dairy cows exposed to a permanent (predictable) or random (unpredictable) voltage of 1.8 V (3.6 mA) on the water trough showed no modification of the amount and composition of milk, although a transient acute stress response was observed. Cows exposed permanently to the voltage became habituated to it, whereas those exposed unpredictably may have shown signs of a mild chronic stress. The individual variability of the cow resistance could explain the differences in behavioural responses. In farms, it is important to reduce the presence of stray voltage, even of low level, as they may affect animal welfare.
Subject: tension/courant électrique parasite; bovin; seuil; imprévisibilité; variabilité individuelle; stray voltage/current; cattle; threshold; unpredictability; individual variability
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2010

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search