Création de la commission japonaise de la sécurité sanitaire des aliments (CSSA) et son rôle par rapport à l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB)

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2009_2_181.pdf 624.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47992  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47992
Title: Création de la commission japonaise de la sécurité sanitaire des aliments (CSSA) et son rôle par rapport à l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB)
Author: ONODERA, Takashi; XUE, Guangai; TSUCHIYA, Kotaro; HOSOKAWA, Tomoko; UEDA, Susumu; SUGIURA, Katsuaki
Abstract: Après la détection du premier cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) au Japon, plusieurs mesures ont été prises pour protéger la santé publique et animale. Elles comprennent le dépistage de l'ESB, par un test rapide, de tous les bovins abattus pour la consommation humaine, le retrait des matériels à risques spécifiés (MRS), le renforcement de la surveillance et l'interdiction des farines de viandes et d'os. En outre, la Loi fondamentale sur la sécurité alimentaire a été appliquée et la Commission de la sécurité sanitaire des aliments (CSSA) a été créée en juillet 2003 pour conseiller le gouvernement en matière de sécurité alimentaire. En décembre 2004, suite au premier cas d'ESB détecté aux Etats-Unis, le gouvernement japonais a suspendu l'importation de viande bovine qui en provenait, provoquant un nouveau problème commercial entre les deux pays. Cet article décrit la façon dont le gouvernement japonais, après consultation de la CSSA, a contrôlé, au plan national, la situation relative à l'ESB et les relations commerciales bilatérales.
Description: After the detection of the first case of bovine spongiformencephalopathy (BSE) in Japan, severalmeasures were introduced to protect public and animal health. Those measures included BSE testing of all cattle slaughtered for human consumption with a rapid test, removal of specified risk materials (SRM), enhancement of surveillance, and feed ban. In addition, the Food Safety Basic Law was enforced and the Food Safety Commission (FSC) was established in July 2003 to strengthen the function of the government in food safety. In December 2004, the first case of BSE was detected in the United States, and the Japanese government suspended importation of beef from the US to Japan, causing a new trade issue between the two countries. This article outlines how the Japanese government addressed the domestic BSE issues and bilateral trade issues in consultation with the FSC.
Subject: Prion; Encéphalopathie spongiforme; Encéphalopathie spongiforme bovine; Vétérinaire; Microbiologie; Japon; Aliment; Prion; Spongiform encephalopathy; Bovine spongiform encephalopathy; Veterinary; Microbiology; Japan; Food
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2009

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search