Une manifestation clinique de la bronchite infectieuse: les poules fausses pondeuses; évolution en France des coronavirus responsables

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2009_2_155.pdf 2.325Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47988  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47988
Title: Une manifestation clinique de la bronchite infectieuse: les poules fausses pondeuses; évolution en France des coronavirus responsables
Author: ROBINEAU, Brice; MOALIC, Pierre-Yves
Abstract: Les Coronavirus de la bronchite infectieuse aviaire sont reconnus comme étant l'un des agents pathogènes des poulets de chair et des poules pondeuses les plus fréquents dans le monde. Si le terme générique de bronchite infectieuse indique le tropisme respiratoire des premières souches isolées, il est apparu dès les années 1940 que les Coronavirus aviaires étaient capables de se multiplier dans le tractus génital des poules, causant des chutes de ponte et des anomalies des oeufs. Plus récemment, un tropisme de certaines souches pour les reins et le tube digestif a aussi été mis en évidence. L'autre caractéristique remarquable des Coronavirus aviaires est leur grande capacité de mutation donnant naissance à des familles de variants stables dont le pouvoir pathogène peut présenter certaines spécificités. Dans cette étude, nous nous intéresserons à la prévalence en France des variants de type Qx et à une de leur manifestation clinique parmi les plus spectaculaires: les « fausses pondeuses ».
Description: Infectious bronchitis coronaviruses are recognized as one of the most frequent pathogens of chickens and layers worldwide. Although the generic term of infectious bronchitis reflects the respiratory tropism of the first isolated strains, the added tropism of avian coronaviruses for the genital tract of hens, leading to a drop in egg production and abnormal eggshells, was demonstrated in the 1940s. More recently, a tropism for kidneys and the digestive tract has also been shown. The other remarkable characteristic of avian coronaviruses is their strong capacity for mutations, leading to stable variants with a specific pathogenicity in some cases. In this study, we will focus on the prevalence of Qxtype variants in France and on one of their more dramatic clinical aspect: false layers.
Subject: Infection; Bronchite; Vétérinaire; Microbiologie; France; Coronavirus; Infection; Bronchitis; Veterinary; Microbiology; France; Coronavirus
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2009

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search