Paramètres physiologiques et évaluation des voies respiratoires supérieures et profondes chez des chevaux trotteurs soumis à un exercice standardisé sur tapis roulant

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2008_4_351.pdf 426.0Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47961  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47961
Title: Paramètres physiologiques et évaluation des voies respiratoires supérieures et profondes chez des chevaux trotteurs soumis à un exercice standardisé sur tapis roulant
Author: COUROUCE-MALBLANC, Anne; PORTIER, Guillaume; PRONOST, Stéphane; CORDE, Richard; ROSSIGNOL, Fabrice; DENIAU, Valérie
Abstract: Cette étude a été réalisée chez 115 chevaux âgés de deux à neuf ans, prêts à courir ou participant à des courses. Les animaux étaient divisés en deux groupes : 23 chevaux obtenant de bons résultats en course et constituant le groupe témoin, et 92 chevaux n'obtenant pas de bons résultats. L'exercice standardisé comprenait dix minutes d'échauffement au petit trot, puis trois paliers d'exercice de trois minutes chacun. Après les trois paliers, le cheval était arrêté une minute, l'endoscope était mis en place, et un quatrième palier était effectué à vitesse maximale. La fréquence cardiaque (FC) était mesurée en continu pendant le test et un échantillon de sang était prélevé par un cathéter placé dans l'artère faciale transverse pendant les dix dernières secondes de chaque palier. Une heure après l'exercice, un lavage broncho-alvéolaire (LBA) était effectué. Les résultats concernant la FC, la lactatémie et la PaO2 suggèrent qu'il existe une différence significative dans la réponse métabolique à l'exercice entre les chevaux contre-performants et les chevaux du groupe témoin. L'endoscopie à l'exercice et le LBA ont permis de répartir les chevaux contre-performants en quatre groupes selon la localisation des affections: affections des voies respiratoires supérieures (VRS), affections des voies respiratoires profondes (VRP), affections des VRS et des VRP, et autres affections. Ces examens ont aussi permis d'évaluer la réponse métabolique à l'exercice dans les différentes situations. La réalisation d'un LBA après exercice peut fournir des informations importantes et ce, même chez des chevaux présentant une affection évidente des voies respiratoires supérieures.This study was carried out in 115 horses between 2 and 9 years old, ready to race or actively racing. The animals were divided into two groups: 23 horses with good racing results representing the control group, and 92 horses with poor racing results. The standardised exercise test started with a 10 min warm-up at a slow trot, followed by 3 periods of exercise of 3 min each. After the three periods, the horse was stopped on the treadmill for 1 min, the endoscope was inserted, and the horse performed a fourth period at maximal speed. The heart rate (HR) was measured throughout the test and blood was collected via a catheter inserted in the transverse facial artery during the last 10 seconds of each period. One hour after the exercise, a broncho-alveolar lavage (BAL) was performed. The results of this study (HR, blood lactate, PaO2) suggest that there is a significant difference in the metabolic response to exercise between poor performers and good performers. The results of the endoscopy during exercise and post-exercise BAL were used to divide poor performers into 4 groups, based on the localisation of the problem : upper respiratory airway (URA) disease, lower respiratory airway (LRA) disease, URA and LRA disease, and other diseases. These tests were also used to evaluate the metabolic response to exercise in the different situations. Post-exercise BAL may provide important information, even in horses with evidence of upper respiratory disease.
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Voie respiratoire; Cheval; Veterinary; Microbiology; Respiratory tract; Horse
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search