Agressivité chez le chien : diagnostic et évaluation : l'agressivité du chien

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2007_5_359.pdf 118.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47907  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47907
Title: Agressivité chez le chien : diagnostic et évaluation : l'agressivité du chien
Author: ARPAILLANGE, Colette
Abstract: Les agressions canines constituent un réel problème de santé publique. L'évaluation du chien agressif est une tâche complexe à laquelle les vétérinaires sont peu ou mal préparés. Il existe divers outils pour cette évaluation. Le diagnostic clinique par la sémiologie comportementale nécessite une compétence particulière. Les grilles d'évaluation de l'agressivité, apparemment simples d'utilisation, montrent certaines limites. Les tests de situation utilisés dans certains pays sont difficiles à mettre en oeuvre et s'avèrent peu discriminants. Le cadre dans lequel le vétérinaire sera amené à réaliser son évaluation (l'origine de la démarche, la nature précise de l'évaluation) est important à définir. L'auteur propose ici une démarche tenant compte de tous ces faits et visant à apprécier le niveau de risque. En conclusion, la nécessité d'affiner l'approche diagnostique des agressions canines est envisagée en mettant en commun l'expertise de tous les acteurs.
Description: Dog attacks constitute a real public health issue. The evaluation of aggressive dogs is a complex task to which veterinary surgeons are poorly or not prepared. There is a range of tools available for this evaluation, but a clinical diagnosis based on behavioural semiology requires specific skills. Although seemingly easy to use, aggressivity evaluation grids have limitations. Behavioural tests currently used in some countries are difficult to implement and lack in discrimination. Therefore, it is important to define the role of veterinary surgeons in the evaluation of aggressive behaviour. The author describes an evaluation method designed to assess the level of risk. In conclusion, the diagnostic approach to canine aggression must be further refined, based on the expertise of all the actors involved.
Subject: Canis familiaris; Morsure; Risque; Evaluation; Diagnostic; Anomalie comportementale; Relation homme animal; Animal domestique; Comportement; Agressivité; Canis familiaris; Bite; Risk; Evaluation; Diagnosis; Abnormal behavior; Man animal relation; Domestic animal; Behavior; Aggressiveness
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2007

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search