Apport de l'imagerie par résonance magnétique dans le diagnostic des affections locomotrices

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2007_1_19.pdf 3.877Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47862  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47862
Title: Apport de l'imagerie par résonance magnétique dans le diagnostic des affections locomotrices
Author: AUDIGIÉ, Fabrice; DIDIERLAURENT, David; COUDRY, Virginie; JACQUET, Sandrine; DENOIX, Jean-Marie
Abstract: L'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) est aujourd'hui en médecine humaine la technique d'imagerie de référence pour l'appareil locomoteur. L'objectif de cet article est de présenter les apports de l'IRM dans le diagnostic des affections locomotrices du cheval à partir des patients examinés au CIRALE à l'aide d'une machine bas champ (0,2 T) avec une configuration en C. Les protocoles utilisés et les indications de cet examen sont décrits. Les apports de l'IRM au plan diagnostic sont ensuite présentés par type de formation anatomique. L'IRM permet notamment d'identifier, avec une grande fiabilité, des lésions osseuses qui ne sont pas visibles en radiographie. Elle présente, par rapport à l'échographie, la capacité d'imager l'ensemble des tissus mous du pied et permet une meilleure discrimination tissulaire au sein des lésions. En revanche, l'IRM requiert une anesthésie générale pour obtenir des images de grande qualité diagnostique. D'autre part, seules les régions distales des membres (jusqu'au carpe et tarse inclus), la tête et la région cervicale crâniale peuvent être examinées sur les machines actuelles. Pour pallier ces limites, le développement de machines IRM permettant l'imagerie sur cheval debout représente une voie de recherche intéressante.
Description: Magnetic Resonance Imaging (MRI) is the current gold standard in human medicine for locomotor apparatus imaging. This paper presents the interest of MRI in the diagnosis of equine locomotor disorders, based on patients examined at the CIRALE centre with a C-shape low-field system (0.2 T). The protocols used and indications of this technique are described. The diagnostic interest of MRI is then presented by anatomical entities. MRI is a very reliable technique to identify bone lesions which are radiologically invisible. Compared to ultrasonography, MRI provides images of all soft tissues in the foot, with greater tissue discrimination within the lesions. The downside, however, is that a general anesthesia is necessary to obtain diagnostic images of high quality. Moreover, current MRI systems are able to visualise only the distal segments of the limbs (including carpus and tarsus), the head, and the cervico-cranial hinge. The development of MRI systems designed to examine a standing horse is an interesting avenue of research, which would overcome these limitations.
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Diagnostic; Cheval; Veterinary; Microbiology; Diagnosis; Horse
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2007

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search