Les avortements chez la jument : bilan de trois années d'étude dans le Calvados

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2006_3_235.pdf 550.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47838  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47838
Title: Les avortements chez la jument : bilan de trois années d'étude dans le Calvados
Author: FORTIER, Guillaume; LEON, Albertine; TAPPREST, Jacky; PITEL, Pierre-Hugues; PRONOST, Stéphane
Abstract: Les causes indéterminées d'avortement en Basse Normandie représentaient environ 25 % des cas confiés aux laboratoires spécialisés. Le but de ce travail a consisté à améliorer les outils de dépistage sur avortons en utilisant des méthodes de biologie moléculaire sensibles et spécifiques, et à évaluer l'importance de certains pathogènes encore peu recherchés dans les avortements équins. Le protocole retenu comprenait des extractions d'ADN et ARN sur plusieurs organes cibles de l'avorton et le placenta ; des tissus foetaux étaient conservés en vue d'analyse anatomopathologique de confirmation. Nous présentons ici les résultats préliminaires obtenus en PCR sur quelques causes d'avortement, ainsi que les premiers résultats français portant sur l'identification des leptospires, du virus de l'artérite virale et de Neospora caninum chez plus de 400 avortons. L'amélioration des méthodes de détection permet de montrer que les herpès virus demeurent les principaux pathogènes mis en cause et représentent 5 % des causes précédemment non déterminées, les leptospires, le parasite Neospora caninum et le virus de l'artérite virale, représentant quant à eux 2,25 % de ces causes. Certaines analyses sont en cours pour d'autres pathogènes et l'ensemble de ce travail devrait permettre de descendre à moins de 15 % le pourcentage des causes indéterminées d'avortement chez la jument.
Description: Specialist laboratories in Lower Normandy found that approximately 25% of equine abortions are of unknown aetiology. The objective of the present study was to improve diagnostic tools on aborted foetuses using sensitive and specific molecular biology methods, and to evaluate the impact of pathogens so far given little consideration in equine abortion studies. The chosen protocol included DNA and RNA extractions from different foetal organs and placenta, as well as the storage of foetal tissues for pathology analyses. We present here preliminary PCR results identifying a few abortion- inducing pathogens, and the first French results on Leptospira, viral arteritis virus and Neospora caninum obtained from over 400 foetuses. Herpesviruses remain the main pathogens detected, due to improved detection methods (5%), whereas Leptospira, Neospora caninum and the EVA virus together account for 2.25% of newly identified cases. Further analyses on other pathogens are ongoing. This study is expected to reduce to less than 15% the rate of equine abortions of unknown origin.
Subject: Avortement; Vétérinaire; Microbiologie; Article synthèse; Calvados; Cheval; Abortion; Veterinary; Microbiology; Review; Calvados; Horse
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2006

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search