La génétique canine : intérêt en médecine vétérinaire et humaine

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2005_4s_467-s.pdf 338.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47804  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47804
Title: La génétique canine : intérêt en médecine vétérinaire et humaine
Author: ANDRE, Catherine; GALIBERT, Francis
Abstract: L'espèce canine comporte plus de 350 races, toutes différentes sur le plan phénotypique, comportemental et vis-à-vis de la sensibilité aux maladies. En revanche, chaque race, extrêmement homogène sur le plan phénotypique peut être considérée comme un isolat génétique semblable à ceux auxquels les généticiens font appel pour identifier des gènes responsables de maladies complexes chez l'homme. Les affections héréditaires canines ont très souvent leur équivalent chez l'Homme avec l'avantage que certaines maladies humaines rares, parfois hétérogènes génétiquement, ségrégent avec une incidence élevée et de façon spécifique dans une race canine donnée. Face à la difficulté réelle de recruter chez l'Homme des familles informatives pour déterminer les causes génétiques des maladies complexes, le chien offre une alternative intéressante pour constituer, à partir d'animaux vus en consultations, des pedigrees informatifs utilisables pour l'identification de gènes et d'allèles morbides ou de prédisposition. Cette revue montre, au travers de quelques exemples, comment la recherche des causes génétiques de maladies héréditaires chez le chien peut être puissante et utile en santé humaine et vétérinaire.
Description: The canine species includes over 350 breeds, all different in terms of phenotype, behaviour and disease susceptibility. However, each breed has an extremely homogeneous phenotype and can be considered as a genetic isolate similar to those used by geneticists to identify genes responsible for complex human diseases. Hereditary diseases in dogs very often have an equivalent in man, and certain rare human diseases, sometimes genetically heterogeneous, are found with a high incidence and high specificity in a given dog breed. Given the real difficulty to recruit informative families to determine the genetic causes of complex diseases, dogs offer an alternative to collect data, from animals seen in consultation, usable to identify morbid or susceptibility genes or alleles. This review shows, with several examples, how the determination of genetic causes of hereditary diseases in dogs has powerful and useful applications in human and veterinary medicine.
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Mutation; Gène; Génétique; Homme; Chien; Veterinary; Microbiology; Mutation; Gene; Genetics; Human; Dog
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2005

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search