Un siècle de génétique avec des souris

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2005_4s_453-s.pdf 370.2Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47803  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47803
Title: Un siècle de génétique avec des souris
Author: GUENET, Jean-Louis
Abstract: Les souris de laboratoire dérivent de spécimens appartenant à plusieurs espèces du genre Mus, élevés depuis les temps les plus reculés en Europe et en Asie. Elles ont joué un rôle primordial dans le développement de la génétique des mammifères depuis le début du vingtième siècle, grâce notamment à l'existence d'une grande variété de lignées consanguines. De nombreuses mutations, survenues spontanément ou induites par des agents mutagènes, ont également fourni de précieux modèles pour l'étude de la pathologie humaine. Au cours des vingt dernières années et grâce aux progrès de la technique, l'homme s'est donné les moyens de modifier, presque à volonté, le génome de la souris soit en ajoutant in vitro un ou plusieurs gènes d'origine exogène, soit en invalidant un gène préalablement ciblé et connu uniquement par sa séquence. Enfin, le génome de la souris, comme celui de l'homme, est aujourd'hui entièrement séquencé et l'inventaire des ARNs messagers et des protéines qui sont codés (le transcriptome et le protéome) est en train d'être réalisé. On s'aperçoit alors que seule une très petite partie de ces gènes est connue et un long travail d'annotation va commencer, dans lequel la souris jouera, à n'en pas douter, un rôle primordial. La connaissance de la séquence complète des génomes de l'homme et de la souris constitue une référence pour d'autres espèces, en particulier pour celles qui ont un intérêt zootechnique. Elle permettra aussi, au travers de comparaisons, de faire d'intéressantes observations aussi bien pour comprendre la régulation de l'expression des gènes que pour comprendre certains mécanismes mis en place par l'évolution.
Description: Laboratory mice stem from specimens belonging to different species of the Mus genus, bred since time immemorial both in Europe and Asia. They played a key role in the development of mammalian genetics since the early twentieth century, particularly helped by the existence of various inbred strains. Numerous mutations, whether spontaneous or induced by mutagenic agents, have also produced valuable models to study human diseases. With technical progress achieved over the past twenty years, scientists are now able to modify the mouse genome almost at will, either by adding in vitro one or several exogenous genes, or by knocking out a previously-targeted gene known only by its sequence. The mouse genome, like the human one, is entirely sequenced, and the inventory of messenger RNAs and their resulting proteins (transcriptome and proteome) is under way. It is now evident that only a small fraction of these genes is currently known, and that a long process of gene annotation has to be undertaken in which mice are bound to play a central role. Extensive knowledge of both human and mouse genome sequences will provide a reference for other species, especially those with zootechnical interest. Comparisons will also generate interesting data to help us understand the regulation of gene expression as well as the mechanisms at work during evolution.
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Génome; Modèle animal; Génétique; Souris; Veterinary; Microbiology; Genome; Animal model; Genetics; Mouse
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2005

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search