Traçabilité des médicaments en production porcine : apports et limites de la certification

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2003_4_17.pdf 83.69Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47667  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47667
Title: Traçabilité des médicaments en production porcine : apports et limites de la certification
Author: BLMSOT, Sylvain
Abstract: Le besoin de sécurité et d'assurance de nos sociétés européennes, particulièrement présent en matière d'alimentation, impose à tous les intervenants de la chaîne des productions alimentaires d'assurer la traçabilité des intrants. Les médicaments vétérinaires, de même que l'alimentation des animaux, font partie de ces intrants et leur utilisation en élevage doit donc à ce titre bénéficier d'une traçabilité. L'obligation pour les éleveurs d'enregistrer les traitements effectués concourt à cet objectif. L'organisation de la production porcine en France, avec un nombre important de vétérinaires exerçant directement au sein des groupements de producteurs, facilite la mise en place des trois éléments-clés de cette traçabilité: les traçabilités administratives, matière et événementielle. La mise en place de la certification ISO est une aide à cette démarche, mais n'est pas suffisante. Les laboratoires pharmaceutiques doivent s'accorder rapidement sur la méthode qu'ils mettront en oeuvre pour permettre aux grossistes répartiteurs et aux vétérinaires d'assurer cette traçabilité en évitant les saisies redondantes, sources d'erreurs. Des outils pourront alors être développés pour permettre aux éleveurs l'enregistrement automatique des traitements mis en oeuvre.
Description: As European societies demand ever-increasing safety, particularly in terms of food, all the players in the food chain must guarantee the traceability of all inputs, which include veterinary drugs and animal feedstuffs. The obligation for breeders to keep a record of all treatments given helps this traceability. In pig production in France, a large number of veterinary surgeons work in close collaboration with the producer organisations. This has helped implement the three key elements of traceability: administrative, medicines delivery registration or other events. ISO 9001 certification helps the traceability but it is not sufficient. Pharmaceutical companies must define rapidly a common method to help wholesalers and veterinary surgeons and avoid duplicate entries, which are causes for errors. Tools can then be developed to help farmers record automatically the treatments used.
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Porcin; Veterinary; Microbiology; Swine
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search