Les représentations de l'animal et du bien-être animal par les éleveurs et les techniciens intervenant en élevage

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2003_3_47.pdf 376.7Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47645  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47645
Title: Les représentations de l'animal et du bien-être animal par les éleveurs et les techniciens intervenant en élevage
Author: DOCKES, A. C.; KLING-EVEILLARD, F.; WISNER-BOURGEOIS, C.
Abstract: Un récent travail de recherche a permis d'appréhender les représentations des éleveurs et des techniciens sur le bien être animal. Il met en évidence un certain nombre d'éléments communs à tous. Ils montrent également la diversité des représentations de l'élevage, des animaux d'élevage et des pratiques, en fonction du type d'animaux et de l'histoire personnelle des individus : degré d'attachement aux animaux, vision éthique de leur métier, perception des besoins des animaux... Les relations des éleveurs et des techniciens vis-à-vis de l'animal s'organisent autour de trois pôles: « l'animal machine », dont le rapproche tout ce qui tend à ne s'occuper que de ses fonctions de production; « l'animal communiquant », développant des relations avec l'homme; « l'animal affectif », pouvant établir une relation affective avec l'homme. Ce projet ouvre des perspectives pour concevoir des outils pour le conseil, ainsi que des formations de techniciens ou d'éleveurs. Ils constituent également une base pour construire une communication professionnelle, sur le métier d'éleveur.
Description: A study was carried out recently to define the breeders’ and technicians’ perception of animals and animal welfare. It showed that although their perception is the same on some points, there are also differences based on the animal species and on the people own background (type of relationship with the animals, professional ethics, perception of the animals’ needs, etc.). Breeders and technicians see their animals in three different ways: “the animal as a machine” when it is seen exclusively in terms of its productions; “the communicating animal”, when there is some communication; or “the feeling animal” when there is emotional involvement. This study opens new avenues to design advisory tools or training programs for technicians and breeders. It can also be used as a basis for professional communication on animal husbandry.
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Veterinary; Microbiology
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search