Contamination de l'environnement par les dioxines autour d'une usine d'incinération des déchets ménagers, en Savoie, octobre 2001

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2003_3_29.pdf 821.0Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47643  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47643
Title: Contamination de l'environnement par les dioxines autour d'une usine d'incinération des déchets ménagers, en Savoie, octobre 2001
Author: QUERE DE KERLEAU, Martine
Abstract: Au début de l'automne 2001, a débuté une crise sanitaire sans précédent due à une pollution par des émissions de dioxines provenant de l'incinérateur d'ordures ménagères (UIOM) de Gilly sur Isère. Les premiers résultats d'analyses sur l'environnement immédiat sont catastrophiques et ont conduit le Préfet de la Savoie à une suspension de l'activité de l'usine d'incinération. La direction départementale des services vétérinaires a mis en place, sans délai, des mesures sanitaires sur la chaîne alimentaire pour préserver la santé publique : périmètre sous contrôle (10 km) et périmètre sous surveillance (10 - 20 km) de l'ensemble des exploitations agricoles, réalisation de nombreuses analyses dioxines sur des denrées alimentaires, sur des fourrages destinés à l'alimentation des ruminants, et également sur des sols et de l'herbe au printemps 2002. Les résultats d'analyses ont conduit à des retraits importants de produits non conformes aux normes définies par l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) : des laits, des fromages, des oeufs, des volailles et des viandes. Cette crise sanitaire a duré un an, avant une levée définitive des périmètres, à l'issue d'une requalification des cheptels laitiers et de l'abattage systématique des troupeaux à viande (moutons vaches allaitantes) situés dans le périmètre sous contrôle. Au total : 2 981 bovins, 3 460 ovins, 470 caprins, 45 équidés ont été abattus, 2 230 000 litres de lait et 30 tonnes de fromages détruits et environ 10 000 tonnes de foins contaminés retirés des exploitations agricoles. Cet épisode a mis en évidence le risque grave de contamination de l'environnement autour des UIOM non conformes à la réglementation, même dans le cas d'incinérateurs de faible capacité (moins de 6t/heure).
Description: At the beginning of autumn 2001, the waste incinerator in Gilly sur Isère was the cause of an unprecedented dioxin pollution. The preliminary analyses carried out in the immediate surroundings produced catastrophic results and the Prefect of Savoie ordered the factory to cease all activity. The regional veterinary inspection took immediate sanitary measures on the food chain to protect public health. Dioxin levels were measured in all the farms within a strictly-controlled perimeter (10 km) and a perimeter under surveillance (10-20 km), in foodstuffs, fodder for ruminants, and in spring 2002, in soil and grass. The analyses lead to the withdrawal of a large number of products which did not meet the standards defined by AFSSA (CSHPF): milk, cheese, eggs, poultry and meat. This sanitary crisis lasted one year, and the perimeter controls were lifted only after the dairy herds were cleared of any contamination and the meat herd (sheep, nursing cows) has been slaughtered. In total, 2,981 cattle, 3,460 sheep, 470 goats, and 45 horses were slaughtered, 2,230,000 litres of milk and 30 tons of cheese were destroyed, and approximately 10,000 tons of contaminated hay were removed from the farms. This episode highlights the serious risk of environmental contamination in the vicinity of waste incinerators which do not comply with the current regulation, even if their capacity is low (under 6 tons/hour).
Subject: Vétérinaire; Microbiologie; Pollution; Savoie; Contamination; Veterinary; Microbiology; Pollution; Savoie; Contamination
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search