Exploration de la dissémination de Leishmania, un parasite délivré et prélevé par le phlébotome au niveau du derme de l'hôte Vertébré

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2003_2_41.pdf 117.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47629  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47629
Title: Exploration de la dissémination de Leishmania, un parasite délivré et prélevé par le phlébotome au niveau du derme de l'hôte Vertébré
Author: MARIGNAC, Geneviève; LEBASTARD, Maï; FALL, Gamou; NICOLAS, Luc; MILON, Geneviève
Abstract: Qu'elle soit visible cliniquement ou asymptomatique, la pérennité des parasites est sous-tendue par les interactions dynamiques qu'ils établissent avec leurs hôtes. Leishmania major est un parasite protozoaire dépendant de deux autres organismes hôtes : (a) un insecte hématophage et telmophage, le phlébotome, (b) un rongeur. À partir de quand et où des leishmanies au stade amastigotes peuvent-elles émigrer du site initial où elles ont été inoculées? Dans notre laboratoire, un modèle d'infection a été développé en tenant compte de ce qui est connu sur l'hématophagie par telmophagie des phlébotomes. Mille leishmanies au stade promastigote métacyclique sont préparées et inoculées en face interne du pavillon auriculaire de souris C57BI/6, par voie intradermique. Ce travail, fondé sur la quantification par PCR en temps réel (PCRq) de l'ADN kinétoplastique (ADNk), a permis de montrer que les leishmanies s'établissaient au centre de l'oreille (site de l'inoculation). Au quatrième jour après l'injection, nous avons détecté l'ADNk des leishmanies à la périphérie de cette même oreille et dans le ganglion drainant. La charge parasitaire dans le centre augmente régulièrement, jusqu'au jour 28, puis diminue entre les jours 28 et 49. Pour le centre de l'oreille, la valeur maximale a été 10 000 parasites au jour 28, elle est moindre pour le bord. La peau de la queue a été le site cutané distant où il a été possible le plus régulièrement de détecter de l'ADN kinétoplastique, et ce dès le quatrième jour. Outre la confirmation des données sur la cinétique de la charge parasitaire au site d'injection, nos résultats sont en faveur de l'existence, dans les jours qui suivent l'inoculation, de quelques parasites dans des sites cutanés asymptomatiques. Les applications de la PCRq dans le cadre du concept de portage asymptomatique concernent aussi bien la médecine vétérinaire que la santé publique. Les implications potentielles par rapport au cycle parasitaire sont soulignées.
Description: Parasites establish with their host a series of dynamic interactions, clinically visible or asymptomatic, on which depends their durability. Leishmania major is a protozoan parasite dependent on two hosts: (a) a hemophage and telmophage insect, the sandfly, and (b) a rodent. Following the inoculation, when and where do the Leishmania in their amastigote form migrate from the initial site? In our laboratory, an infection model was developed based on current knowledge on hemophagia in telmophage sandflies. We prepared 1000 metacyclic promastigote Leishmania and inoculated them to C57Bl/6 mice via intradermal injections in the centre of the right pinna. This study, based on real-time/quantitative PCR (qPCR) to quantify kinetoplastic DNA (kDNA), has shown that Leishmania were established in the centre of the inoculated pinna. On day 4 after the injection, we detected Leishmania kDNA in the periphery of that pinna and in the draining lymph node. The parasitic load grew regularly until day 28, then decreased between days 28 and 49. The maximum value recorded in the centre of the ear was 10,000 parasites on day 28, less in the periphery. The skin of the tail was the distant skin site where the detection of kinetoplastic kDNA was most consistent, starting on day 4. These results confirm the data on the kinetics of the parasitic load at the injection site. They also support the presence, within days after the inoculation, of a few parasites in asymptomatic distant cutaneous sites. The technique of qPCR to detect asymptomatic carriage has several applications both in Veterinary Medicine and in Public Health. The potential implications of these results on the parasite cycle are also emphasized.
Subject: Parasitose; Vétérinaire; Microbiologie; Leishmania; Parasitosis; Veterinary; Microbiology; Leishmania
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search