L'évolution des Arenaviridae et de leurs hôtes muridés résulte-t-elle d'évènements de capture ou de processus de coévolution ?

Show full item record

Files in this item

PDF AVF_2003_1_37.pdf 91.88Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47616  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47616
Title: L'évolution des Arenaviridae et de leurs hôtes muridés résulte-t-elle d'évènements de capture ou de processus de coévolution ?
Author: HUGOT, Jean-Pierre
Abstract: Dix scénarios optimisant le nombre d'événements de cospéciation entre les phylogénies respectives des arénavirus de l'Ancien monde et leurs hôtes murins sont comparés et discutés. Tous sont conciliables avec l'hypothèse de coévolution diffuse précédemment proposée. Cette hypothèse privilégie la cophylogénie (évolution parallèle) et/ou la transmission croisée à des hôtes proches parents des hôtes d'origine. La discussion de ces scénarios suggère également que la biodiversité des virus et celle de leurs hôtes pourraient être sous-estimées dans l'état actuel de nos connaissances. Le transfert des virus, de leurs hôtes habituels à des hôtes phylogénétiquement éloignés, pourrait résulter de perturbations de leur écologie et correspondre aux périodes durant lesquelles ils deviennent dangereux pour les humains. La comparaison des deux cladogrammes suggère également que l'origine des Arenaviridae est probablement ancienne : elle pourrait être contemporaine de l'origine des Muridae. On estime actuellement que l'origine de cette famille se situe en Asie.
Description: The present article compares and discusses ten scenarios optimizing the number of cospeciation events between the respective phylogenies of the Old World Arenaviridae and their murine hosts. All scenarios support the previously proposed “diffuse coevolution” hypothesis, in which parallel phylogeny and/or host switches on closely related hosts can be considered as the most common mechanism of transmission. The scenarios also suggest that the diversity of the viruses and their rodent hosts could be higher than currently expected and that cophylogeny could have been underestimated. The transfer of viruses from their normal hosts to phylogenetically remote hosts could be due to changes in their regular mode of dispersion, a phenomenon which could correspond with their emergence as human parasites. The comparison of viral phylogeny with the host cladogram also suggests that the origin of Arenaviridae goes back a long time, probably to the origin of the Murinae. The origin of arenaviruses is currently thought to lie in Asia
Subject: Phylogenèse; Coévolution; Muridae; Arenaviridae; Phylogeny; Coevolution; Muridae; Arenaviridae
Publisher: Académie vétérinaire de France, Paris (FRA)
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search