Variations du risque de cancer colorectal selon les ressources économiques

Show full item record

Files in this item

PDF Cancero_dig_2012_3_140_144.pdf 91.39Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47607  |   DOI : 10.4267/2042/47607
Title: Variations du risque de cancer colorectal selon les ressources économiques
Author: Lambert, René
Abstract: Il existe de considérables variations du risque de cancer colorectal (incidence, mortalité, survie) en relation avec le développement et les ressources économiques de chaque pays. Dans la liste de la World Bank les pays sont classés en 4 catégories en fonction de leur Gross National product à titre global ou du revenu per capita au titre des individus : Bas, Moyen-Bas, Moyen-Haut et Haut. Quelques pays en développement sont classés en raison de leur progression rapide comme des pays émergents ; ceci s’applique au Brésil, à la Russie, à l’Inde et à la Chine. Les facteurs d’environnement favorisant le cancer colorectal sont une faible activité physique et un régime trop riche en calories et pauvre en fruits et légumes. Ces deux facteurs sont présents dans les pays bien développés en raison de la diffusion du style de vie urbaine. Aussi l’incidence du cancer colorectal est-elle élevée dans les pays bien développés et basse dans les pays de l’Afrique sous-Saharienne et dans certaines régions d’Asie. L’incidence de ce cancer s’accroît avec la progression des ressources économiques comme au Japon et dans quelques secteurs urbanisés de l’Asie, tels que Singapour. Cependant, l’incidence du cancer colorectal demeure stable en Inde, même dans les zones urbaines en raison de la généralisation du régime alimentaire végétarien. Le dépistage du cancer proposé dans de nombreux pays développés accroît la détection précoce et améliore ainsi la survie. Cette stratégie de détection précoce est aussi dépendante des ressources économiques; elle est souvent moins appliquée dans les zones rurales et pauvres des pays peu développés ayant des ressources limitées, ce qui a un impact négatif sur la survie du cancer.Considerable variations in the risk of colorectal cancer (incidence, mortality, survival) occur in relation to the development and economic resources of each country. In the listing of the World Bank, countries of the World are classified by their Gross National product (global) or by their Income per capita (per person), in four categories: Low, Lower-Middle, Upper-Middle, and High. Some developing countries are classified because of their rapid progression as emerging countries; this applies to Brazil, Russia, India and China. The causal factors of colorectal cancer are the low physical activity and the diet too rich in calories and poor in fruit and vegetables. Both factors occur in developed countries with a large diffusion of the urbanized lifestyle. The incidence of colorectal cancer is high in more developed countries and low in countries of Sub-Saharan Africa and in many sectors in Asia. Time trends of incidence increase with the growth of economic resources as shown in Japan and in some urbanized sectors in Asia, like Singapore. However the incidence of colorectal cancer is stable in India, even in urban areas, because of a generalized vegetarian diet. Mass screening, proposed in many developed countries, increases early detection and improves survival of colorectal cancer. This strategy of early detection also depends on economic resources and on the level of medical care. Early detection is often lower in rural and poor areas of less developed countries with limited resources, having a negative impact on cancer survival.
Subject: Cancer colorectal; Survie du cancer; Incidence du cancer; Pays plus développés; Pays moins développés; Colorectal cancer; Cancer survival; Cancer incidence; More developed countries; Less developed countries
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2012

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search