Carcinome hépatocellulaire : quelles avancées majeures ces dernières années ?

Show full item record

Files in this item

PDF Cancero_dig_2012_3_136_139.pdf 83.07Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47606  |   DOI : 10.4267/2042/47606
Title: Carcinome hépatocellulaire : quelles avancées majeures ces dernières années ?
Author: Barbare, Jean-Claude; Trinchet, Jean-Claude
Abstract: La stéatopathie métabolique semble en cause dans 20 % des cas de carcinome hépatocellulaire (CHC). Des signatures génomiques constatées dans la tumeur ou dans le foie non tumoral sont des facteurs prédictifs de récidive. Le sorafénib prolonge la survie des malades atteints de CHC évolué. De nouvelles molécules, de nouvelles indications du sorafénib et des critères prédictifs de l’efficacité des médicaments sont en cours d’évaluation. Faute d’une surveillance optimale des malades atteints de cirrhose, 30 % seulement des CHC sont diagnostiqués à un stade précoce. La radiofréquence peut être considérée comme un traitement curatif de première intention. Les résultats de la résection hépatique s’améliorent en termes de récidive et de survie. Une extension des critères de sélection des patients pour la transplantation a été proposée. Une faible proportion des patients atteints de CHC bénéficie actuellement de ce traitement curatif. La stratégie de premier traitement curatif suivi de transplantation en cas de récidive, n’entraîne pas de perte de chances pour les patients. La radiothérapie focalisée à haute dose et la radioembolisation ont donné des résultats prometteurs lors d’études préliminaires.The metabolic syndrome seems the main risk factor in 20% of the cases of hepatocellular carcinoma (HCC). Genomic signatures in the tumor or in the surrounding liver are predictive factors of recurrence. Sorafenib prolongs survival in patients with advanced HCC. New molecules, new indications of sorafenib and predictive criteria of efficiency are under evaluation. Due to lack of an optimal surveillance of patients with cirrhosis, only 30% HCC are currently diagnosed at an early stage. Radiofrequency can be considered as a first intention curative treatment. The results of hepatic resection recently improved in terms of recurrence and of survival. An extension of the selection criteria for transplantation was proposed. A small proportion of patients with HCC currently benefits from this curative treatment. The strategy of a first curative treatment followed by transplantation in case of recurrence is not associated with a loss of chances for the patients. High-dose focused radiotherapy and radioembolization gave promising results in preliminary studies.
Subject: Carcinome hépatocellulaire; Revue; Avancées majeures; Hepatocellular carcinoma; Review; Major advances
Publisher: ALN Editions, Nancy, France
Date: 2012

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search