L’Eucalyptus en France : une espèce remarquable pour la production de biomasse

Show full item record

Files in this item

PDF 007_melun.pdf 2.642Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/47435  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/47435
Title: L’Eucalyptus en France : une espèce remarquable pour la production de biomasse
Author: MELUN, Francis; NGUYEN THE, Nicolas
Abstract: Les Eucalyptus occupent une place très importante dans les reboisements à l’échelle mondiale, en raison de leur rapidité de croissance et de la qualité de leur fibre. Très utilisée dans l’industrie papetière, cette matière première intéresse les industriels français depuis longtemps. Dans les années 1970, un programme de recherche mené par l’AFOCEL, aujourd’hui FCBA, a été mis en place pour choisir les espèces et les modes de culture les mieux adaptés au climat du Sud de la France. Les meilleures variétés sont capables d’excellentes productions dans des conditions de station peu favorables, et souvent impropres à l’agriculture. Une gamme de clones tolérant des niveaux de froid plus ou moins importants est aujourd’hui proposée au reboiseur. Une cartographie des zones potentielles de développement a été réalisée en tenant compte des contraintes pédologiques et climatiques. Les plantations à vocation papetière occupent actuellement près de 2 000 ha sous la forme de taillis à courte rotation (TCR). Le développement des marchés de l’énergie à partir de biomasse ouvre de nouvelles perspectives pour l’Eucalyptus en France, mais le coût d’installation des boisements doit être abaissé. Les TCR sont une réponse possible pour la constitution d’une ressource forestière de bois d’industrie ou de bois énergie en France. Ces plantations doivent s’insérer de manière durable dans leur milieu et dans leur contexte territorial.
Description: Eucalyptus trees play a very important part in reforestation on a global scale due to their rapid growth and high quality fibre. This raw material is widely used in the paper pulp industry and has been popular with the French industry for a long time. In the 1970s, a research programme conducted by FCBA, formerly AFOCEL, was set up to choose the species and cultivation methods best suited to the climate of southern France. The best varieties produce excellent results at sites where the adverse conditions are often unsuitable to farming. A range of clones that are variably winter-hardy is now on offer for foresters. The potential areas for development of Eucalyptus have been mapped out taking soil and climate constraints into account. Plantations intended for the paper industry now cover nearly 2,000 ha grown as short rotation coppice cycles (SRC). The development of biomass energy markets opens up new perspectives for Eucalyptus in France. However, the cost of establishing the stands needs to come down. SRCs are one way of constituting a forest resource for timber and biomass for energy production in France. These plantations must be sustainably established in the environment and territorial context in which they are located.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2012

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search