L’entrée en journalisme d’un non-conformiste

Show simple item record

dc.contributor.author GREILSAMER, Laurent
dc.date.accessioned 2011-12-01T09:19:27Z
dc.date.available 2011-12-01T09:19:27Z
dc.date.issued 2011
dc.identifier.citation Hermès (Paris.1988) [ISSN 0767-9513], 2011, N° 60; pp. 74-78 en_US
dc.identifier.issn 0767-9513
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/45444
dc.description.abstract L’indiscipline d’Edgar Morin est une manière d’être. Une volonté permanente d’apprendre, de défricher en ne respectant ni les frontières ni les codes établis entre les disciplines universitaires. En ce sens, Edgar Morin est un maître de l’indiscipline, un esprit curieux qui entend se jouer des étiquettes. Notre article s’attache à son itinéraire d’éditorialiste, notamment au Monde, où il a inventé un style combinant le reportage, l’enquête sociologique et l’analyse. De même qu’il a accepté, depuis 1997, la présidence du jury du Prix « Le Monde de la recherche universitaire » en sciences humaines, à condition qu’il soit porteur de l’idée d’interdisciplinarité. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher CNRS Editions, Paris (FRA) en_US
dc.subject reportage sociologique en_US
dc.subject interdisciplinarité en_US
dc.subject indépendance en_US
dc.subject Le Monde en_US
dc.subject Université. en_US
dc.title L’entrée en journalisme d’un non-conformiste en_US
dc.type Article en_US
dc.identifier.doi 10.4267/2042/45444


Files in this item

PDF Hermes_2011_60-74-78.pdf 707.8Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search