Evaluer l’état de conservation des habitats naturels à l’échelle du terrain : approches dans le Languedoc-Roussillon

Show full item record

Files in this item

PDF 417_427_HD_N.pdf 150.3Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/38955  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/38955
Title: Evaluer l’état de conservation des habitats naturels à l’échelle du terrain : approches dans le Languedoc-Roussillon
Author: KLESCZEWSKI, Mario; BARRET, Jérémie; BAUDOT, Clément; FLEURY, Joseph
Abstract: La Directive européenne “Habitats, faune, flore” de 1992 engage les pays membres « à assurer le maintien ou le rétablissement, dans un état de conservation favorable, des habitats naturels et des espèces de faune et de flore sauvages d’intérêt communautaire » (article 2). En l’absence d’une méthode d’évaluation de l’état de conservation d’habitats naturels à l’échelle du terrain validée à l’échelle européenne, plusieurs pays dont la France ont développé et proposé différentes méthodes. Les propositions récemment publiées convergent vers une évaluation basée sur des grilles structurées en fonction de trois critères et de trois niveaux de notation. Les éléments décrits dans le présent article constituent un premier retour d’expériences d’application sur le terrain de ces grilles d’évaluation de la qualité de la végétation. Les indicateurs utilisés et les méthodes de notation sont discutés. À la lumière de ces expériences, il paraît envisageable d’élaborer des grilles d’évaluation pour chaque habitat d’intérêt communautaire valides à l’échelle européenne. Le renseignement de l’indicateur « composition floristique » à l’échelle régionale permettrait l’adaptation des grilles aux spécificités des différentes unités biogéographiques européennes.
Description: The European “Habitats, fauna, flora” Directive of 1992 calls on member countries to ensure “the restoration or maintenance of natural habitats and species of Community interest at a favourable conservation status” (article 2). There is no validated method for evaluating the conservation status of natural habitats at the field level applicable throughout Europe. Several countries including France have therefore developed and proposed a number of different methods. Recently published proposals converge towards an evaluation based on schedules that use three criteria and three grading levels. The description provided in this article is the outcome of initial feedback from field application of these evaluation schedules to assess the quality of the vegetation. The indicators used and the grading methods are discussed. In light of these experiences, it appears feasible to draw up evaluation schedules for each valid community-interest habitat on a European scale. The entry for the “floristic composition” indicator on the regional scale would allow the schedules to take into account the specific features of the various European biogeographic units.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2010

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search