Les nouveaux métiers de la traduction

Show full item record

Files in this item

PDF Hermes_2010_56-55-62.pdf 292.8Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/37394
DOI https://doi.org/10.4267/2042/37394
Title Les nouveaux métiers de la traduction
Author GUIDÈRE, Mathieu
Abstract On a vu apparaître, avec la mondialisation, de nouveaux métiers de la traduction (communication multilingue, médiation humanitaire, veille stratégique) qui sont tous fondés sur une prise en compte du multilinguisme et du plurilinguisme, devenus caractéristiques des individus, des supports et des outils. Dans la course à l’intégration des médias et à la maîtrise de l’information diffusée dans toutes les langues du monde, le traducteur a ainsi gagné ses lettres de noblesse langagière en devenant un acteur stratégique au sein des institutions et des entreprises d’envergure internationale. L’extraordinaire succès d’Internet n’a fait que conforter cette position stratégique en élargissant davantage l’éventail des compétences du traducteur et le champ de ses interventions. Désormais, il est tantôt « communicateur » en plusieurs langues, tantôt « médiateur » en zone de crise ou de conflit et, parfois, « veilleur multilingue » à la recherche d’informations stratégiques.
Description With the advent of globalisation, translation has branched out into new professions (multilingual communication, humanitarian mediation, strategic intelligence) that are all based on recognition of multilingualism as a characteristic of individuals, media and tools. In the race towards media integration and information management in each of the world’s languages, translators have gained status as strategic players within institutions and companies operating, or aiming to operate, on an international scale. The phenomenal success of the Internet has strengthened this strategic position by broadening the range of translating skills and their fields of application. Nowadays, translators may be “communicators” in several languages, “mediators” in crises or conflict zones and sometimes multilingual “intelligence gatherers” of strategic information.
Subject médiation humanitaire; communication multilingue; veille stratégique; translation; humanitarian mediation; multilingual communication; strategic intelligence; traduction
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2010

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search