Divergence in Labor Market Institutions and International Business Cycles

Show full item record

Files in this item

PDF AES_nondisponible.pdf 5.898Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/35566
Title: Divergence in Labor Market Institutions and International Business Cycles
Author: FONSECA, Raquel; PATUREAU, Lise; SOPRASEUTH, Thepthida
Abstract:  Ce papier examine la synchronisation internationale des PIB dans le cadre de modèles de cycles réels (Backus, Kehoe et Kydland, 1992). Il apporte un éclairage nouveau sur la question des co-mouvements en mettant en évidence le rôle des différences institutionnelles des marchés du travail. Nous documentons dans un premier temps le lien empirique entre l'hétérogénéité du marché du travail et les co-mouvements du PIB dans un échantillon de 15 pays de l'OCDE sur la période récente. L’hétérogénéité du marché du travail réduit significativement la corrélation entre les PIB. En outre, les effets ne sont pas triviaux, car ils dépendent des institutions du marché du travail. Nous étudions ensuite ce fait stylisé dans le modèle de cycles réels à deux pays avec des frictions du marché du travail à la Pissarides (1990), que l'on modifie afin de tenir compte des institutions hétérogènes. Le modèle rationalise le lien entre l'hétérogénéité du marché du travail et les co-mouvements du PIB observés dans les données. Nos résultats montrent que la prise en compte de l’hétérogénéité des institutions du marché du travail au sein des pays de l'OCDE améliore notre compréhension des cycles économiques et de leur co-mouvement.This paper investigates international GDP synchronization within the international real business cycle framework (Backus, Kehoe and Kydland, 1992). It sheds new light on the comovement issue by highlighting the role of cross-country divergence in labor market institutions (LMIs). We first document the empirical link between labor market heterogeneity and GDP comovement in a sample of 15 OECD countries over the recent period. Labor market heterogeneity significantly reduces cross-country GDP correlation. Besides, the effects are nontrivial, as they are found to depend on the design of LMIs. We then investigate this stylized fact within the two-country RBC model with labor-market frictions à la Pissarides, 1990, that we amend to take into account asymmetric LMIs. The model rationalizes the link between labor market heterogeneity and GDP comovement observed in the data. Our results show that taking into account the design of LMIs among OECD countries improves our understanding of their business cycle comovement.
Date: 2009

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search