Observations sur la date de l'aoûtement de quelques provenances françaises d'Epicéa

Show full item record

Files in this item

PDF AEF_1961_18_1_097.pdf 1.020Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/33595
Title: Observations sur la date de l'aoûtement de quelques provenances françaises d'Epicéa
Author: Bouvarel, Pierre
Abstract: La date de l'arrêt de la croissance en hauteur, marquée par laformation du bourgeon terminal et l'aoûtement, a été mesurée sur- des sentis d'épicéa de un et cieux ans, représentant huit provenancesfrançaises autochtones, une provenance d'origine artificielle, etcinq descendances individuelles. Les observations, faites à Nancyen 1958 et 1959, ont permis d'aboutir aux résultats suivants:1. — L'allure de l'aoûtement varie suivant les provenances. Ilexiste des differenees significatives entre les « vitesses moyennesd'aoûtement » des divers lots, traduisant l'existence d'écotypes différents.2. Les lots qui s'aoîltent tirt ont une croissance en hauteurplus faible que ceux qui s'aoûtent plus tard.3. Pour les provenances étudiées, qui varient de 44° à 50°de latitude, il n'y a pas de relation entre la date de l'aoûtement etla latitude.4. — il existe une relation entre la date de l'aoûtement et lalongueur de la saison de végétation, ce qui semble indiquer que lesfroids précoces jouent un ro le sélectif.5. Les lots provenant de stations à sécheresse estivale marquées'aoûtent très tôt ; dans ces stations, la sécheresse estivale peutavoir une action sélective.Ces résultats sont interprétés pour orienter le choix de l'originedes graines en vue des reboisements.The time of growth cessation, as indicated by the formation ofa terminal bud, was studied on 1 — and 2 — year old spruceseedlings, including eight French native provenances, one artificial,and five progenies. Observations nude in Nancy in 1958 and1959, led to the following conclusions:1 —The rate of bud formation varies with the provenance.Significant differences were noted for the « mean rate of growthcessation », of the different lots, showing the existence of differentecotypes.2 —The lots with early- lutd formation have a lower heightgrowth than lots with late bud formation.3 — As regards the studied provenances, spread from 44° to50° in latitude, there is no relationship between the time of growthcessation and latitude.4 —There is a relationship between the time of growth cessationand the length of the growth season, probably due to the selectiveinfluence of early frosts.5 —The lots coming from sites with a marked dry period insummer set their hods Very early; in these sites, st n utner droughtmay have a selective influence.These results n re discussed and lead to practical conclusions regardingthe choice uf seed origin for reforestation purposes.
Publisher: ENEF, Ecole nationale des eaux et forêts, Nancy (FRA)
Date: 1961

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search