Le dépérissement du noyer - Les tares du bois de noyer

Show full item record

Files in this item

PDF AEF_1930_3_2_267.pdf 110Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/33479
Title: Le dépérissement du noyer - Les tares du bois de noyer
Author: Ministère de l’Agriculture, Administration des Eaux et Forêts
Abstract: RÉSUMÉ DES PRÉCAUTIONS A PRENDRECONTRE LE DÉPÉRISSEMENT DU NOYERET LES TARES DU BOIS DE NOYER - Remèdes contre le dépérissement. Avant tout, assurer, par des fumures rationnelles, une alimentationsuffisante des Noyers.En cas de pourridié appliquer les remèdes et surtout observerles précautions prescrites.Suivre les essais de greffage sur espèces résistantes au pourridiéen vue d'une utilisation pratique ultérieure. Précautions à prendre pour assurer la bonne qualitédu bois. Soutenir les jeunes arbres par des tuteurs et les protéger pardes armatures ou corsets d'épines dans les prairies pâturées.Élaguer progressivement et de bonne heure les jeunes tigespour obtenir un fût droit de 3 mètres au moins de hauteur.En cas de greffage, pratiquer le greffage en tête à une hauteurde 3 mètres, le greffage sur branches, ou mieux le greffage surracine.Ne pas planter de clous dans le tronc des Noyers.Éviter l'élagage des grosses branches et s'il devient nécessaire,pratiquer des sections nettes au ras du tronc et les enduire decarbonyle. Rafraîchir et badigeonner en même temps les sectionsdes branches rompues.Éviter toute blessure au tronc du Noyer et s'il s'en produit,en rafraîchir les bords et les traiter comme des plaies d'élagage.
Publisher: ENEF, Ecole nationale des eaux et forêts, Nancy (FRA)
Date: 1930

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search