L'échauffure du bois de Hêtre et les moyens de l'éviter

Show full item record

Files in this item

PDF AEF_1929_3_1_165.pdf 105.2Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/33475
Title: L'échauffure du bois de Hêtre et les moyens de l'éviter
Author: Ministère de l’Agriculture, Administration des Eaux et Forêts
Abstract: RÉSUMÉ DES PRÉCAUTIONS A PRENDRE CONTRE L'ÉCHAUFFURE DU BOIS DE HÊTRE - S'efforcer en tout cas de sortir aussi rapidement que possible les bois de forêt. Effectuer, si possible, le débit avant le commencement de l'été et assurer convenablement la dessiccation des pièces débitées. Si l'on doit conserver longtemps le bois en grume, faire badigeonner avec un liquide antiseptique (de préférence avec du carbonyle) les découpes et parties où l'écorce est arrachée, dès l'abattage. Rafraîchir d'abord à la hache ou à la scie la surface d'abattage de la grume, de manière à supprimer les arrachements causés par la chute de l'arbre. Appliquer avec un large pinceau assez mou, le carbonyle transporté dans un seau à anse et préalablement tiédir. Faire le badigeonnage avec soin, à plusieurs reprises, pour assurer une pénétration efficace. Le carbonyle étant assez inflammable, le faire chauffer seulement sur la cendre chaude ou au bain-marie. Ce produit étant de plus assez irritant, le manier avec assez de précaution et prendre garde notamment de toucher le visage et les parties délicates de la peau avec les mains présentant des taches de carbonyle. A l'arrivée sur le chantier, badigeonner à nouveau les parties où l'écorce a pu être enlevée dans le transport. Surveiller la dessiccation des grumes, qui doit être assez lente et régulière, de manière à éviter la formation de fissures profondes.
Publisher: ENEF, Ecole nationale des eaux et forêts, Nancy (FRA)
Date: 1929

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search