Premier colloque international sur l'aménagement du territoire et les techniques avancées

Show full item record

Files in this item

PDF XX_CNE-Prospective_001377.pdf 50.01Mb
Title Premier colloque international sur l'aménagement du territoire et les techniques avancées
Author Monod, Jérôme (Préfacier); Collège des techniques avancées et de l'aménagement du territoire
Abstract Ni la prospective ni l'aménagement du territoire ne sont des domaines clos. Ils ont naturellement la dimension des sociétés et des civilisations : l'économie, la technique, la sociologie, la géographie, la culture concourent à leur commune description. Prospective et aménagement du territoire font appel à un état d'esprit commun et à la volonté de ne pas se contenter d'un regard ou d'une action limités au court terme. Cet état d'esprit, nécessaire à notre société si l'on veut qu'elle progresse autrement qu'en aveugle, considérera le futur "global" et le futur "lointain", ainsi que l'aspect territorial des évolutions ; l'analyse des progrès et des innovations sera mise en rapport avec la géographie et l'environnement. Jusqu'ici, prospective et aménagement du territoire restaient souvent deux démarches séparées et le mérite du premier colloque de Gif-sur-Yvette est d'avoir engagé une confrontation. La prospective ne peut, en effet, s'abstraire des données du sol ni de la manière dont les hommes utilisent les ressources ou ménagent leur milieu de vie. Elle est obligée de tenir compte des densités, des circulations, du cadre de vie. De son côté l'aménagement du territoire doit intégrer dans ses recherches et dans son action une approche à long terme : les villes ne se font pas en quelques générations et un réseau d'infrastructures ne se dessine pas d'emblée. La rapide désuétude des grands équipements, leur encombrement appellent une anticipation de plus en plus clairvoyante. C'est pourquoi des schémas généraux à long terme pour des régions, pour des pays doivent être engendrés à partir d'images du futur, de projections, de scénarios, et parfois d'utopies. Le deuxième mérite du colloque de Gif-sur-Yvette est d'avoir permis un dialogue entre les techniciens de l'innovation et les chercheurs en sciences humaines, qui généralement se demandent mutuellement de faire d'abord les premiers pas dans l'anticipation. Ces deux familles ont ici été appelées sinon à travailler ensemble, du moins à s'écouter. Des techniques nouvelles comme celles du transport sur coussin d'air peuvent modifier sensiblement le cadre de vie et la manière de vivre : les villes peuvent éclater dans leurs limites, les grands aéroports prendre un nouveau visage. Il est nécessaire que notre société, habituée à raisonner "toutes choses égales par ailleurs", anticipe non pas sur la technique en elle-même mais sur les changements qu'elle peut apporter et que les pouvoirs publics doivent, dès maintenant, prendre en considération. A la lecture des textes publiés in extenso de ce colloque, on mesurera la spontanéité de l'échange, les qualités d'ouverture, les imperfections aussi de certains dialogues à peine ouverts faute d'un horaire assez généreux. Le Collège des Techniques Avancées et de l'Aménagement du Territoire, après ce premier tour d'horizon, va maintenant poursuivre les rencontres qui éclaireront tel ou tel aspect de la prospective dans ses rapports avec la géographie. Comme la précédente, ces rencontres auront un caractère international car il n'est ni possible ni souhaitable que la recherche du futur s'enferme dans des frontières étroites. Si les réponses à l'avenir doivent respecter les différences nationales, ethniques, géographiques, culturelles, elles ne peuvent être formulées que par un échange très franc sur la mise en commun des recherches prospectives et les solidarités de demain.
xmlui.dri2xhtml.METS-1.0.item-description-miscellaneous 136 pages
URI http://hdl.handle.net/2042/32306
Date 1968-03-25

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search