Le Peuplier noir en France : pourquoi conserver ses ressources génétiques et comment les valoriser ?

Show full item record

Files in this item

PDF 457_466_Villar.pdf 2.643Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/31523  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/31523
Title: Le Peuplier noir en France : pourquoi conserver ses ressources génétiques et comment les valoriser ?
Author: VILLAR, Marc; FORESTIER, Olivier
Abstract: Le Peuplier noir, espèce emblématique des bords de fleuves et rivières, suscite de nouveaux intérêts du fait de ses nombreux atouts écologiques. Le Peuplier noir fait l’objet d’un programme national de conservation de ses ressources génétiques depuis 1991, piloté par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Le point central de ce programme est d’évaluer la diversité génétique au sein de l’espèce et de rechercher une éventuelle structuration géographique selon les bassins versants. En fonction de cette diversité, des sites de conservation in situ de l’espèce seront recherchés, sur des habitats ayant déjà des statuts de protection. Enfin, la valorisation de ce programme passe par la création de variétés de Peuplier noir, dont trois ont été homologuées en février 2009. Ces variétés Loire plaine, Garonne et Rhin seront des alternatives à la variété ornementale Populus nigra var. italica, pour les nouveaux usages de cette espèce : travaux d’aménagement de paysage et de revégétalisation de berges par génie végétal ou boisement.
Description: Black poplars, which are seen as emblematic on the banks of rivers and streams, are attracting new interest because of their many ecological assets. The genetic resources of black poplar have been the subject matter of a national conservation programme since 1991, under the supervision of the Ministry for Agriculture and Fisheries. The crucial point of this programme is to evaluate the genetic diversity of the species and possibly identify a geographic pattern in connection with the watershed involved. On the basis of that diversity, in situ conservation sites located within habitats that are already protected will be identified. Finally, the programme is also expected to create new varieties of black poplar, three of which were already certified in February 2009. These varieties, called Loire plaine, Garonne and Rhin will be alternatives to the ornamental variety Populus nigra var. italica, and are intended for new uses of this species: landscaping and river bank revegetation by plant engineering or afforestation.
Publisher: ENGREF, Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts, Nancy, France
Date: 2009

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search