Influence de la durée des processus évolutifs sur les sols et les sylvosystèmes de Basse-Normandie : l’exemple des forêts domaniales de l’Orne

Show full item record

Files in this item

PDF 207_216_Petit_B.pdf 431.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/30097  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/30097
Title: Influence de la durée des processus évolutifs sur les sols et les sylvosystèmes de Basse-Normandie : l’exemple des forêts domaniales de l’Orne
Author: PETIT-BERGHEM, Y.
Abstract: Les forêts domaniales de Basse-Normandie inscrites dans le Parc naturel régional de Normandie-Maine sont le fruit d’une action anthropique pluriséculaire. Les besoins croissants en bois ont entraîné une surexploitation de la couverture forestière et un épuisement corrélatif des sols. Fatigués par une exploitation intensive du milieu, les sylvofaciès sont aujourd’hui dans une phase de reconstitution. Dans ce contexte, les sols doivent être restaurés, le fonctionnement biologique de l’écosystème amélioré. Les amendements calciques ou calco-magnésiens apparaissent donc comme une solution à envisager.
Description: The state forests of Lower Normandy that are part of the Normandie-Maine Regional Natural Park are the outcome of human activity spanning over several centuries. Increasing demand for wood has led to over exploitation of the forest cover and concomitant exhaustion of soils. The forest facies were exhausted by intensive utilisation of the environment but are now in the process of restoration. This requires remediation of soils and enhancement of the ecosystem’s biological functions. Calcium or calcium-magnesium enrichments are among the solutions to consider.
Publisher: ENGREF, Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts, Nancy, France
Date: 2009

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search