Analyse transnationale du phénomène du « passager clandestin » en matière de sécurité des réseaux d’information

Show full item record

Files in this item

PDF Cedimes_2009_05_51.pdf 231.5Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/30008
Title: Analyse transnationale du phénomène du « passager clandestin » en matière de sécurité des réseaux d’information
Author: JAGHDAM, Ali
Abstract: Empirical studies pertaining to the impact of risk interdependence on self protection leading to free rider problem are very rare in the literature. This paper adds to the literature on the relation between information systems interconnection and the cyber-security expenditure (CSexp) by pooling data from 36 countries over the period 2003-2006 in a balanced panel framework. Controlling several macroeconomic variables, our results strongly support the existence of the free rider problem in the field of network information security in the sense that high interconnection leads to low cyber-security expenditure supporting the theoretical literature: one firm connected to an open network has much less incentive to invest in cyber security when there may be other non-secured firms on the same network. Hence, the information networks security could be considered as a communal good that requires authorities to play a crucial role in solving this problem and ensure the safety of information networks. Other results in terms of national cyber-security policies corroborate the usual literature.
Description: Les études empiriques relatives à l’influence de l’interdépendance des risques sur l’effort d’autoprotection qui se traduit par le problème du passager clandestin sont très rares dans la littérature. La contribution de cet article porte sur la relation entre le degré d’interconnexion des systèmes d’information et l’investissement en cyber-sécurité (CSexp) par la mise en commun des données provenant de 36 pays au cours de la période 2003-2006 dans le cadre d’un panel équilibré. En contrôlant un certain nombre de variables macro-économiques, nos résultats confirment l’existence du problème de passager clandestin dans le domaine de sécurité des réseaux d’information en ce sens qu’un haut degré d’interconnexion conduit à un faible niveau d’investissement en cyber-sécurité, ce qui a été prouvé dans la littérature théorique : une entreprise connectée à un réseau ouvert est beaucoup moins incitée à investir en cyber-sécurité du moment où il pourrait exister d’autres entreprises non sécurisées sur le même réseau. La sécurité de l’information sur les réseaux s’apparente alors à un bien commun qui appelle les pouvoirs publics à jouer un rôle pour résoudre le problème de passager clandestin et garantir la sécurité sur les réseaux d’information. D’autres résultats en matière de politiques nationales de cyber-sécurité corroborent aussi la littérature usuelle.
Publisher: Institut CEDIMES, Nogent sur Marne (FRA)
Date: 2009

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search