A new approach in rock-typing, documented by a case study of layer-cake reservoirs in field "A", offshore Abu Dhabi (U.A.E.)

Show full item record

Files in this item

PDF CG2003_A04_BG.pdf 436.2Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/296  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/296
Title: A new approach in rock-typing, documented by a case study of layer-cake reservoirs in field "A", offshore Abu Dhabi (U.A.E.)
Author: GRANIER, Bruno
Abstract: In carbonate reservoirs, the relationship between porosity Ø, a measure of the combined volumes of several kinds of pore space (e.g. interparticle and separate-vug), and permeability K are neither linear nor logarithmic, hence only weakly correlatable. Approaches to an estimation of permeability that employ both petrographical and petrophysical parameters, the so-called rocktyping techniques, have proven to be the most nearly precise. However in many studies simple K/Ø cross-plots are used for each rock-type to provide trendlines from which K values are derived as a function of Ø values; this is common practice even though the coefficient of correlation r2 departs significantly from 1. This paper describes and provides examples of an improved technique of rock-type classification in which each rock-type is characterized by a discrete and unique Gaussian distribution of log K. It facilitates upscaling for it suggests the use of a single geometric mean value for permeability and a corresponding standard deviation (variance, or coefficient of variation) for each rock-type. This new technique can be used in uncored wells by extrapolating these determinations into wireline logs as documented below in a case study of layer-cake reservoirs in a field of the Abu Dhabi offshore (U.A.E.).
Description: Dans les réservoirs carbonatés, la porosité Ø, résultant du cumul de différents types de volume de pores (volume interparticulaire ou vacuoles non connectées, par exemple), et la perméabilité K sont deux paramètres pétrophysiques faiblement corrélés. Aussi, parmi les différentes approches utilisées pour estimer la perméabilité, celles qui combinent les paramètres pétrographiques avec les paramètres pétrophysiques, connues sous le vocable de techniques de 'rock-typing', ont fourni les résultats les plus probants. Toutefois dans de nombreux cas, de simples graphiques K/Ø sont encore utilisés pour obtenir pour chaque 'rock-type' une fonction exponentielle ou logarithmique à partir de laquelle les valeurs de K seront calculées en fonction de celles de Ø : ceci reste encore une règle quasi générale, même lorsque le coefficient r2 s'écarte significativement de 1. Le présent travail propose une approche basée sur une technique plus sophistiquée de classification en groupes pétro-physico-graphiques, dans laquelle chaque famille est caractérisée par une distribution 'log normale' de K. Cette technique facilite les changements d'échelle puisque elle suggère d'utiliser pour chaque 'rock-type' la moyenne géométrique et le coefficient de corrélation correspondant (variance ou écart-type) pour les valeurs de perméabilité. Elle peut être appliquée avantageusement dans des puits non carottés en extrapolant la géologie grâce aux logs électriques. A titre d'exemple, cette technique a été appliquée aux réservoirs de type 'mille-feuille' du champ "A" (Abou Dabi, Émirats Arabes Unis).
Subject: Petrophysics; sedimentary petrography; limestone; dolomite; chalk; rock-typing; porosity; permeability; rock-type; Abu Dhabi; Pétrophysique; pétrographie sédimentaire; calcaire; dolomie; craie; porosité; perméabilité; rock-type; Abou Dabi
Publisher: Association "Carnets de Géologie"
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search