The Cretaceous of the Elbe valley in Saxony (Germany) - a review

Show full item record

Files in this item

PDF CG2003_A03_KAT.pdf 377.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/295  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/295
Title: The Cretaceous of the Elbe valley in Saxony (Germany) - a review
Author: TRÖGER, Karl-Armin
Abstract: In Central Europe one of the most important interchanges between the North Temperate Realm and the Tethyan Realm took place during the Cenomanian along the course of the Elbe Valley Geosuture that separates the Erzgebirge block (part of the Mid European Island during the Cretaceous) from the Lusatian block (West Sudetic Island). Strata of the Lower Cretaceous and the basal portion of Lower Cenomanian are absent in the Elbe Valley Geosuture but a marine transgression in a NW-SE direction occupied a portion of this tract during the late Early Cenomanian and a second incursion from SE to NW occurred during the Late Cenomanian. These transgressions are known to have occurred because of faunal migrations southwards from the North Temperate Realm and northwards from the Tethyan Realm across the Bohemian Basin. Sediments of the first transgression (Lower Cenomanian, dixoni zone) are restricted to the northwestern part of the Elbe Valley Geosuture in the Meissen area for at that time the fluvial Niederschöna Formation occupied the southern part of the Elbe Valley Geosuture and the adjacent Erzgebirge block. Most of the rivers in this system ran eastward but drained toward northern Bohemia. This fluvial environment predominated in the southern part of the Elbe Valley Geosuture and on the adjacent Erzgebirge block. But the uppermost levels of the fluviatile Niederschöna strata are influenced by marine ingressions. The main transgression from the North Temperate Realm toward the Tethyan Realm took place in the basal Upper Cenomanian (naviculare zone) along the Elbe Valley Geosuture. A small regression followed (plenus event, geslinianum zone): Indications of this regression are visible on the flanks of small islands in the Elbe Valley Geosuture. Four marine sequences are recognized in strata dated Late Cenomanian - earliest Turonian. These sequences are important for the comparison of Upper Cretaceous formations in Saxony with those of the Upper Cretaceous in northern Bohemia and in the peripheral areas of the NW German- Polish Basin, in the Münsterland, Subhercynian, Eichsfeld regions and in the Anglo-Paris Basin. These sequences are described and their influence on the changes in the paleogeography in the Elbe Valley Geosuture is discussed. Slight variations in sea level as a consequence of local tectonic movements in the Elbe Valley Geosuture cannot be precluded.
Description: En Europe centrale, une importante zone de communication entre le domaine téthysien et le domaine boréal tempéré s'est constituée le long de la géosuture de la vallée de l'Elbe qui sépare le bloc des Monts Métallifères de l'Erzgebirge (partie de l'ile médio-européenne au Crétacé) du bloc lusatien (ile sudétique occidentale). Les dépôts du Crétacé inférieur et du Cénomanien inférieur basal sont absents de la géosuture de la vallée de l'Elbe, mais des trangressions marines se sont effectuées dans ce sillon d'abord selon une direction NW-SE (partie supérieure du Cénomanien inférieur), puis plus tard du SE vers le NW (Cénomanien supérieur). Ces dernières sont surtout documentées par des migrations faunistiques qui alternent. La première transgression marine se situe dans la partie supérieure du Cénomanien inférieur : Zone à dixoni. Les sédiments associés à cette transgression ne se rencontrent qu'aux environs de Meissen dans la partie nord-occidentale de la géosuture de la vallée de l'Elbe. Une connexion marine avec le Crétacé supérieur de la Bohême septentrionale est à exclure à cette époque. Le système fluviatile de direction E-W de la Formation Niederschöna (Formation Peruc dans la Bohême septentrionale) avec un drainage vers la Bohême septentrionale occupait à cette époque la région de la Vallée de l'Elbe et la partie nord du bloc des Monts Métallifères et de celui, adjacent, de l'Erzgebirge. Les termes ultimes de cette formation fluviatile comportent localement des influences marines. Les principales transgressions qui conduisirent à une connexion des deux provinces faunistiques en suivant la géosuture de la vallée de l'Elbe ont eu lieu au Cénomanien supérieur. De manière générale, il s'agit d'une très importante transgression basale (Zone à naviculare) et d'une légère transgression ("plenus event", Zone à geslinianum) qui seront suivies d'une très petite régression. Cette dernière n'est en effet reconnaissable que sur les flancs des îlots continentaux et autour des seuils à l'intérieur de la vallée de l'Elbe. Quatre séquences marines sont reconnues jusqu'à la base du Turonien inférieur. Ces séquences mettent en relation, d'une part, le Crétacé supérieur de la Bohême septentrionale et, d'autre part, le Crétacé supérieur du Bassin allemand nord-occidental avec ses bordures dans le sud du Münsterland, dans la partie méridionale du Bassin subhercynien et dans le Bassin d'Eichfeld, ainsi que dans le Bassin anglo-parisien. L'intérêt de ces séquences cénomaniennes et des changements de la paléogéographie qu'elles impliquent doit être souligné. Une légère variation du niveau eustatique due aux mouvements tectoniques n'est pourtant pas à exclure.
Subject: Cretaceous; Cenomanian; Germany; Saxony; Elbe valley; transgression; Crétacé; Cénomanien; Allemagne; Saxe; vallée de l'Elbe; Kreide; Cenomans; Deutschland; Sachsen; Elbtalgebiet
Publisher: Association "Carnets de Géologie"
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search