Cartographier l'historique des coupes forestières dans les petits bois

Show full item record

Files in this item

PDF 667_676_ANDRIEU.pdf 674.1Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/28078  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/28078
Title: Cartographier l'historique des coupes forestières dans les petits bois
Author: ANDRIEU, E.; DU BUS DE WARNAFFE, G.; LADET, S.; HEINTZ, W.; SOURDRIL, A.; DECONCHAT, M.
Abstract: La reconstitution de l’historique des coupes forestières est utile pour mieux comprendre comment les actions anthropiques passées influencent la biodiversité actuelle. La caractérisation et la cartographie de l’histoire de la gestion sylvicole des petites forêts privées posent des difficultés du fait du manque de données fiables. Nous présentons les grandes étapes d’une méthode utilisant une analyse régressive puis progressive de photographies aériennes multidate qui limite les artéfacts induits par la digitalisation des anciennes photographies, comme l’incertitude due à leur géoréférencement. Les cartes obtenues peuvent apporter des informations nouvelles et jusqu’à présent difficiles à produire, comme la forte hétérogénéité spatiale à une échelle fine, consécutive à la succession des coupes, qui peut avoir une influence forte sur la biodiversité de ces bois. Cet exemple illustre la nécessité d’améliorer les procédures de traitement des données spatialisées pour répondre à des questions d’écologie du paysage appliquées au contexte forestier.
Description: Reconstruction of felling history is useful to better understand how past human activity impacts current biodiversity. Characterization and mapping of the history of silvicultural management in private small-sized woodlands is difficult due to the lack of reliable data. The article describes the main steps of a method that uses regressive and then progressive analysis to digitize multidate aerial photographs, thereby limiting the artefacts arising from digitisation of old photographs, as well as the uncertainty connected with referencing them. The maps thereby obtained can provide new data that was previously difficult to produce, such as strong spatial heterogeneity on a fine scale resulting from a succession of fellings, which may have a strong influence on biodiversity in these woodlots. This example illustrates the necessity to improve the processing of spatial data to answer landscape ecology questions that arise in relation to forests.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search