Dynamique périurbaine et composition floristique des petits îlots boisés en Provence calcaire

Show full item record

Files in this item

PDF 623_640_ROCHE.pdf 1.363Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/28076  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/28076
Title: Dynamique périurbaine et composition floristique des petits îlots boisés en Provence calcaire
Author: ROCHE, P.; VENNETIER, M.; GUYOT, F.; MOUNDY, P.-J.; BOURGUIGNON, V.
Abstract: Les mutations socio-économiques durant les dernières décennies ont entraîné des changements importants au niveau des paysages méditerranéens, du fait notamment de la déprise agricole et de la forte urbanisation qui a suivi. Dans ce contexte, nous avons étudié la dynamique du paysage entre 1955 et 2001 en mettant l’accent sur les impacts des changements spatiaux et temporels sur la biodiversité des formations boisées au sein de territoires en mutations. Nos résultats montrent que la dynamique du paysage liée à la déprise agricole et à la périurbanisation a entraîné une augmentation des surfaces forestières, principalement sous la forme d’éléments boisés de petite taille inclus dans une mosaïque paysagère agricole et urbaine. L’analyse multivariée de la composition floristique de ces éléments boisés nous a permis de mettre en évidence les rôles importants de la stabilité temporelle des îlots forestiers, de leur structure (taille, forme) et de la mosaïque paysagère environnante. La richesse spécifique totale ne montre pas de variations significatives, tandis que la richesse spécifique décomposée en groupes d’espèces par affinités d’habitats montre que la richesse en espèces forestières est sous la dépendance de l’âge du boisement, mais également de la proximité des autres éléments boisés. Il convient également de noter que les facteurs expliquant le nombre d’espèces au sein des groupes considérés ne sont pas les mêmes que ceux expliquant la fréquence relative des espèces.
Description: The social and economic changes of the last few decades have brought about major alterations in Mediterranean landscapes, in particular because of agricultural abandonment and the ensuing wave of urbanisation. We studied landscape dynamics between 1955 and 2001 focussing on the impact of spatial and temporal variations on the biodiversity of wooded areas situated in theses changing localities. Our findings show that the landscape dynamics connected with agricultural abandonment and suburban development have led to an increase in forested areas, mainly in the form of small wooded patches within an agricultural and urban mosaic landscape. A multivariate analysis of the floristic composition of the wooded patches has highlighted the important role played by the temporal stability of these woody clumps, their structure (height, shape) and the surrounding landscape mosaic. There are no significant variations in overall species richness, whereas species richness broken down into groups of species by habitat affinity shows that the richness of forest species is dependant upon the age of the afforestation, as well as the vicinity of other wooded patches. It is also noteworthy that the factors that explain the number of species within the groups considered are not the same as those that explain the relative incidence of species.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search