La forêt méditerranéenne : un modèle pour comprendre la place et l'usage de la forêt dans les territoires

Show full item record

Files in this item

PDF 563_570_BARITEAU.pdf 230.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/28071  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/28071
Title: La forêt méditerranéenne : un modèle pour comprendre la place et l'usage de la forêt dans les territoires
Author: BARITEAU, M.; AFXANTIDIS, D.; BONNIER, J.
Abstract: La place et l’usage des forêts dans les territoires varient selon l’environnement socio-économique. La forêt méditerranéenne a été prise comme modèle pour illustrer cette constatation car, du fait de sa multifonctionnalité, des nouveaux modes de gouvernance expérimentés et de l’adaptation des espèces à la sécheresse associée à des savoir-faire spécifiques, elle permet d’illustrer les évolutions en cours à une échelle nationale, voire internationale. Le constat majeur est que, malgré une forte “valeur économique totale” associée aux biens et services produits, la forêt méditerranéenne peine à trouver sa place dans les territoires : d’une part parce que sa grande valeur économique est difficilement traduite en valeur financière permettant de rémunérer les propriétaires, mais aussi parce que culturellement les “décideurs”, comme la plupart des citoyens, n’ont généralement qu’une faible représentation de leurs forêts. Les nouveaux outils de gouvernance, dont les chartes forestières de territoire, constituent une voie qui devrait permettre à nos forêts, dans une économie moderne et équitable, de prendre la place qui doit être la leur.
Description: The role and use of forests at local level vary depending on the social and economic environment. Due to its multifunctionality, the new governance methods experimented there and the adaptation of species to drought combined with specific know-how, the Mediterranean forest serves as a model that illustrates changes occurring at the national or even international level. The main conclusion is that in spite of the high “overall economic value” associated with the goods and services produced, the Mediterranean forest finds it hard to gain recognition at local level – firstly because its great economic value is difficult to translate into monetary terms that could serve as a basis to compensate owners and, secondly, because culturally speaking “policy makers” just like ordinary citizens generally have a fairly poor representation of forests. New instruments of governance, including the Territorial Forest Charter, are means that should enable our forests in a modern and fair economy to occupy the position they rightfully deserve.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search