Chercheurs en écologie et gestionnaires des territoires face aux évolutions des paysages

Show full item record

Files in this item

PDF 533_542_GAVALAND.pdf 203.4Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/28068  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/28068
Title: Chercheurs en écologie et gestionnaires des territoires face aux évolutions des paysages
Author: GAVALAND, A.; THÉVENET, P.
Abstract: Le paysage évolue en permanence au gré des dynamiques naturelles et des activités humaines. Cette évolution s’est accentuée avec le changement global, combinaison de la modification de l’occupation des terres et du changement climatique. Chercheurs en écologie et gestionnaires sont conduits à étendre leurs approches à l’échelle des territoires pour comprendre l’évolution des processus écologiques, organiser l’adaptation aux changements climatiques et développer une gestion concertée entre acteurs. Les secteurs agricoles et forestiers sont largement sollicités pour accroître la séquestration du carbone et la substitution de carbone renouvelable aux énergies fossiles, mais les stratégies possibles doivent être évaluées aux niveaux économique, écologique et social pour déboucher sur des solutions adaptées à la diversité des territoires. Scientifiques et gestionnaires doivent confronter leurs approches et mettre en commun leurs efforts pour permettre un développement équilibré et un usage partagé des territoires et pour tendre vers une gestion durable des paysages.
Description: Landscapes change continuously as a result of natural dynamics and human activity. These changes are intensified by global change i.e. a combination of the alteration in land use and climate change. Researchers in ecology and planners are encouraged to broaden their approaches to the various spatial scales so as to understand altered ecological processes, make provision for climate change and develop a concerted planning approach between the various players. Greater demands are being made on the farming and forestry sectors to increase their carbon sequestration function and the substitution of fossil energy by renewable carbon. These potential strategies however need to be evaluated in economic, ecological and social terms so as to provide solutions that are suited to spatial variability. Scientists and planners must compare their approaches and pool their efforts in pursuit of balanced development and shared land use that converge towards sustainable landscape management.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search