Les localités à mammifères des carrières de Grand Daoui, bassin des Ouled Abdoun, Maroc, Yprésien : premier état des lieux

Show full item record

Files in this item

PDF 085-100.pdf 50.49Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/261
Title: Les localités à mammifères des carrières de Grand Daoui, bassin des Ouled Abdoun, Maroc, Yprésien : premier état des lieux
Author: GHEERBRANT, E.; SUDRE, J.; CAPPETTA, H.; MOURER-CHAUVIRÉ, C.; BOURDON, E.; IAROCHENE
Abstract: Nos recherches de terrain permettent de restituer le contexte géologique et stratigraphique d’origine des localités à Phosphatherium escuilliei (Proboscidea) du bassin à phosphates des Ouled Abdoun au Maroc. Le matériel de P. escuilliei et de plusieurs autres mammifères provient des exploitations de Grand Daoui (NE du bassin). Nos observations montrent que leur niveau d’origine est un bone-bed situé à la base de l’Intercalaire Couche II/I daté classiquement de l’Yprésien inférieur. Ces niveaux du début de l’Eocène marquent l’installation d’une nouvelle mégaséquence dans la série phosphatée qui a partiellement remanié les niveaux sous-jacents du Thanétien. Cela explique la présence de sélaciens du Thanétien dans la gangue de P. escuilliei et sa datation initiale du Paléocène. L’étude des sélaciens associés au nouveau matériel mammalien récolté confirme l’âge éocène basal de P. escuilliei avec l’identification de plusieurs espèces de l’Yprésien inférieur. La présence exceptionnelle de mammifères dans les Ouled Abdoun dénote d’une taphonomie particulière des restes continentaux dans les dépôts phosphatés. Ceux-ci ont été transportés dans le bassin depuis l’arrière-pays continental proche dans des conditions de faible énergie hydrodynamique, probablement sous forme de cadavres flottés. Au total le matériel récolté dans les carrières de Grand Daoui documente 7 espèces de mammifères dont un créodonte, deux proboscidiens, deux « condylarthres », et deux espèces indéterminées décrites ici. L’une est un des plus anciens hyracoïdes signalés. P. escuilliei est très largement prédominant parmi ces mammifères. La faune de vertébrés qui leur est associée comprend des restes d’oiseaux signalés pour la première fois dans les bassins à phosphates d’Afrique. Ce sont les plus anciens oiseaux connus en Afrique et parmi les premiers représentants des groupes marins modernes.
Subject: Afrique; Bassin Ouled Abdoun; Phosphates; Mammifères; Eocène inférieur; Sélaciens; Oiseaux
Publisher: Société Géologique de France
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search