La mobilisation des bois en provenance des forêts soumises au régime forestier en 1989 et les prix obtenus aux grandes ventes de l'automne 1989 - Calendrier des grandes ventes d'automne 1990

Show full item record

Files in this item

PDF RFF_1990_4_383.pdf 441.6Kb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/26086  |   DOI : https://doi.org/10.4267/2042/26086
Title: La mobilisation des bois en provenance des forêts soumises au régime forestier en 1989 et les prix obtenus aux grandes ventes de l'automne 1989 - Calendrier des grandes ventes d'automne 1990
Author: Département commercial 2, avenue de Saint-Mandé 75570 PARIS CEDEX 12; Office National des Forêts
Abstract: En 1989, année sans chablis, les quantités de bois mobilisés en forêts soumises se sont chiffrées à 13 460 000 m3 (chiffres proches des années précédentes). Le stock d'invendus (883 000 m3) a continué à se dégonfler et apparaît comme le plus bas des dix dernières années, cela grâce à une demande très soutenue. Quant aux prix, ils sont nettement revalorisés : + 5 % pour le prix moyen du Chêne, + 18 % pour le Hêtre, + 15 % pour le Sapin, + 16,5 % pour l'Épicéa, + 14 % pour le Pin sylvestre, de + 12 % à + 18,5 % selon les catégories pour le Pin maritime. Les prix des résineux divers sont plutôt orientés à la hausse pour les « belles qualités » ; les quelques variations à la baisse ne sont pas significatives du fait de l'importance des bois brûlés. Les prix sont stationnaires pour les taillis.In 1989, a year without windthrows, the amount of wood produced from forests under state control has been calculated at 13 460 000 m3 (a similar figure to previous years). The unsold stock (883 000 m3) has continued the downward trend and appears to be at the lowest level for the last ten years, thanks to well-maintained demand. Prices show a clear increase : + 5 % for the average price of oak, + 18 % for beech, + 15 % for fir, + 16,5 % for spruce, + 14 % for Scots pine, and from + 12 % to + 18,5 % for maritime pine according to grade. Prices for the various conifers show an increasing trend for « high quality » timber ; those which show a decrease are not significant because of the large amount of fuelwood. Prices for coppice remain unchanged.
Publisher: AgroParisTech, Nancy, France
Date: 1990

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search