Microstructural evolution of metabasalts within a contact metamorphic aureole : a preliminary quantitative bi-dimensional approach

Show full item record

Files in this item

PDF 02.pdf 62.82Mb

Pour citer ce document :
URI: http://hdl.handle.net/2042/246
Title: Microstructural evolution of metabasalts within a contact metamorphic aureole : a preliminary quantitative bi-dimensional approach
Author: HEBERT, R.; GUÉZOU, J.-C.; SOUQUE, C.; BALLÈVRE, M.
Abstract: Cette étude a pour but de décrire et de quantifier les transformations microstructurales des roches qui, à l’intérieur d’une auréole de métamorphisme de contact, recristallisent statiquement sous l’effet thermique d’une intrusion. La diorite de Saint Brieuc (533 ± 12 Ma ; Bretagne, France) developpe une étroite auréole de contact dans les amphibolites de Lanvollon. Cet encaissant est essentiellement constitué de métabasaltes qui ont été auparavant soumis à une déformation et un métamorphisme régionaux aux environs de 590-570 Ma. Afin de quantifier l’évolution texturale des cornéennes, une analyse d’image a été réalisée à partir de lames minces. Les caractéristiques morphologiques des hornblendes et des minéraux opaques des amphibolites mesurées sont : les facteurs d’anisotropie de forme (étirement et élongation), l’orientation préférentielle et la distribution de taille (surface) des grains. La quantification de ces différents paramètres montre que la recristallisation statique, qui augmente vers le contact avec l’intrusion, est (i) responsable de la diminution des paramètres d’anisotropie de forme et d’élongation des minéraux, (ii) cause une augmentation de la taille de grain, et (iii) est responsable de la disparition de l’orientation préférentielle des minéraux. Ensembles, la description qualitative et les mesures quantitatives montrent que les transformations à l’état solide dues au métamorphisme de contact tendent à faire disparaître toute trace d’anisotropie préexistante en faisant évoluer la texture des cornéennes vers des textures isotropes et équigranulaires. Cette étude met également en avant les difficultés et problèmes liés à la segmentation des objets avant traitement, en particulier pour les roches métamorphiques multiphasées où les phases minérales avec fractures et clivages "décorés" sont fréquents.
Subject: Microstructure; Texture; Metamorphisme de contact; Cornéennes; Métabasaltes; Analyse d’image; Diorite de St-Brieuc; Orogène cadomien
Publisher: Société Géologique de France
Date: 2003

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search