L'échec du modèle Yougoslave à la lumière de la réunification allemande

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2008_51_91.pdf 227.7Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/24181
DOI https://doi.org/10.4267/2042/24181
Title L'échec du modèle Yougoslave à la lumière de la réunification allemande
Author KRULIC, Joseph
Abstract La désagrégation de la Yougoslavie, simultanée dans ses phases décisives (1990-1992) avec la réunification allemande, permet de mesurer les facteurs d'une unification consentie d'un espace politique. Contrairement à l'espace germanique, la Yougoslavie n'a connu d'union politique que de 1918 à 1941 et de 1945 à 1991. La coupure entre les catholiques du Nord-Ouest et les orthodoxes du Sud-Est (même si elle est limitée sur le plan du dogme) a enraciné pendant quinze siècles une séparation politique, qui a été aggravée par l'occupation ottomane de l'aire orthodoxe. Cette opposition n'a pas pu être surmontée malgré la volonté d'élites intellectuelles (surtout au XIXe siècle) et politiques (au XXe siècle) d'élaborer un monde commun. Contrairement au cas allemand, où une langue commune (formalisée par Martin Luther) et un passé commun ont neutralisé la coupure catholiques/protestants et l'épisode communiste à l'Est, l'absence de références historiques communes a invalidé politiquement la similitude des langues serbe et croate.
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2008

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search