Intraduisible et mondialisation

Show full item record

Files in this item

PDF HERMES_2007_49_197.pdf 180.6Kb
Pour citer ce document :
URI http://hdl.handle.net/2042/24145
DOI https://doi.org/10.4267/2042/24145
Title Intraduisible et mondialisation
Author CASSIN, Barbara; OUSTINOFF, Michaël
Abstract Barbara Cassin, philosophe et philologue, directrice de recherche au CNRS a, notamment, dirigé le Vocabulaire européen des philosophies. Dictionnaire des intraduisibles (2004). Elle explique, dans cet entretien, que les langues ne sont nullement interchangeables, comme l'a bien montré Humboldt au XIXe siècle : cette analyse s'applique tout autant aujourd'hui, à l'heure d'Internet et de Google. Il est donc aberrant et dangereux de faire du tout-à-l'anglais une panacée, sous prétexte qu'il s'agirait d'une solution à la fois plus simple, plus économique et plus démocratique. C'est aberrant, car la pluralité des langues est un atout (notamment pour l'Europe), de même que, par voie de conséquence, la traduction. C'est dangereux, car en cherchant à épurer les langues de leurs équivoques et la traduction de l'intraduisible, on appauvrit irrévocablement la pensée et l'on s'empêche par là même de comprendre le monde actuel dans toute sa diversité et donc de bénéficier de la mondialisation.
Publisher CNRS Editions, Paris (FRA)
Date 2007

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record





Advanced Search