Traduire le droit ou le double langage de Thémis

Show simple item record

dc.contributor.author GEMAR, Jean-Claude en_US
dc.date.accessioned 2009-04-10T09:38:25Z
dc.date.available 2009-04-10T09:38:25Z
dc.date.issued 2007 en_US
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2042/24139
dc.description.abstract Le texte juridique est des plus marqués culturellement. Le langage du droit reflète la complexité de la société qui l'a produit, dont les institutions et leur vocabulaire recèlent une culture parfois multimillénaire. Le traducteur doit relever le double défi que posent la langue et le droit, et reproduire fidèlement dans le texte d'arrivée le message de départ. Le transfert d'un texte de droit est une opération délicate présentant de nombreux risques. Inhérents à la langue, ils en marquent les limites. Le résultat auquel parviendra le traducteur n'est au mieux qu'un « compromis raisonnable » entre les impératifs du droit et les servitudes de la langue. En s'efforçant d'amener l'auteur au lecteur, il tend vers une forme d'équivalence, dite fonctionnelle. fr
dc.format.extent 14545 bytes
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher CNRS Editions, Paris (FRA) en_US
dc.rights http://irevues.inist.fr/utilisation en_US
dc.source Hermès (Paris.1988) [ISSN 0767-9513], 2007, N° 49; pp. 149-155, 247-248 [9 p.] en_US
dc.title Traduire le droit ou le double langage de Thémis fr
dc.title.alternative Translating the law or Themis's double talk en
dc.type Article en_US
dc.identifier.doi 10.4267/2042/24139


Files in this item

PDF HERMES_2007_49_149.pdf 159.1Kb

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record





Advanced Search